22/11/2010

Carte postale Wash Art © John Cornu


Il aura en tout cas fallu cette singularité d’objet, cet effet de découpe où l’image flotte seule, seule ainsi, dans l’espace tridimensionnel qui l’entoure, pour que vraiment je voie cette meule et pour qu’elle en vienne à me fasciner, telle qu’elle est, plus immobile que tout et comme installée dans une sorte d’état intermédiaire entre la pesanteur et la lévitation.

Ce qui revient à dire aussi que la fameuse reproductibilité, loin d’être capable uniquement d’affaiblir l’image (ce qu’elle peut et sait faire aussi, bien sûr), peut au contraire la dilater, l’écarter de son jeu fixe, et inventer pour elle un autre jeu, un autre réseau, un mode mineur qui est l’espace d’un nouveau déploiement.



Jean-Christophe Bailly, L’Instant et son ombre,  Paris, Le Seuil, 2008, « Fiction&cie ».

Tags :

Laisser un commentaire




Copyright © D-Fiction