Les Corps culinaires en librairie !

Qu’est-ce que photographier et filmer aujourd’hui ? Comment révéler par l’image une pensée, une réflexion, une démarche, un savoir-faire ? Que représentent encore la « photographie » et la « vidéo » à l’heure des images stéréotypées de masse ? Mais encore et surtout, comment créer avec un appareil photo ou une caméra à l’ère du numérique ? Comment parvenir à réaliser des images différentes de celles qui nous envahissent spectaculairement ? Autrement dit, comment fabriquer des images qui fassent sens en incarnant un véritable acte artistique ?

 

 

Avec Les Corps culinaires-The Culinary Body, Isabelle Rozenbaum retrace son parcours de photographe depuis plus de vingt ans. Considérée comme photographe ethno-culinaire, elle a introduit en France – au début des années 2000 – le reportage « en cuisine », c’est-à-dire les prises de vue favorisant la pratique et le savoir-faire des chefs dans leur propre lieu de travail, concept inauguré par les anglo-saxons et qui, en une décennie, est venu bouleverser la représentation culturelle de la cuisine illustrée jusqu’alors par les sempiternelles « natures mortes ». L’auteur nous expose, ici, ses choix de photographe indépendant, sa conception de la photographie culinaire ainsi que les enjeux, pour elle, de l’utilisation d’un nouveau médium : la vidéo. De l’univers gastronomique au monde du vin en passant par les milieux littéraire et artistique, Isabelle Rozenbaum évoque ce métier de photographe et de vidéaste, complexe, ambitieux et passionnant qui ne cesse d’évoluer avec les développements des nouvelles technologies et nous explique comment l’image, souvent par des voies détournées, peut nous apprendre beaucoup sur nous-mêmes et sur le monde que nous traversons.

D-Fiction Publications presents Isabelle Rozenbaum’s The Culinary Body, in which she retraces twenty years of her work as an ethno-culinary photographer. Responsible for introducing to France, in the early years of the 2000s, the “reporting from the kitchen”-style of photography that favours shots that expose the practices and knowledges of chefs in their kitchens, Isabelle builds upon the concept that began in the Anglo-Saxon world and that has in just ten years taken the ever-present “still life” tradition of culinary representation by storm. The author shares with us, here, her choices as an independent photographer, her outlook on culinary photography, and her issues in dealing with what has until recently been for her a new medium: video. From the gastronomic universe to the world of wine, and moving through both literary and artistic milieus, Isabelle Rozenbaum conjures up the professional practice of photography and video filming; a complex, ambitious and captivating line of work that never ceases to evolve with the advent of new technologies. She explains to us how images, often in unexpected and personal ways, can teach us much about ourselves and the world which we inhabit.

 

Ouvrage publié par D-Fiction : Avant-propos de Jean-Noël Orengo, texte bilingue, traduit en anglais par Shannon d’Avout, 25€.
ISBN : 978-2-36342-024-4
Format : 17 x 24 cm
Nombre de pages : 288 pages illustrées d’un cahier central N&B & couleurs
Se procurer l’ouvrage : en librairie, ou sur les plateformes en ligne

Tags : , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire




Copyright © D-Fiction