Portrait d’homme

Hoctan-Franciabigio-Image

Franciabigio, Portrait d’homme, approx. 1510, Musée du Louvre

 

Il y a ce regard de l’homme / Florentin de naissance / il aimait la tranquillité ; aussi / porté au loin / cet artiste également surnommé Francesco di Cristofano / ne voulut-il jamais prendre femme / comme au-dedans de lui-même et qui / était attentif à la correction anatomique et à la perspective / et ne voulut jamais sortir de Florence / donne à son visage cette expression / dans ses peintures / car il avait vu des œuvres de Raphaël d’Urbin et / de résignation ou d’apaisement / à ce titre / croyait ne pas être l’égal d’un tel homme / mais à quoi songeait-il / il était fort apprécié / ni des autres maîtres de grands renom / vers 1510 / pour son habilité dans les fresques / aussi refusa-t-il / sinon aux lumières de ces contrées / et passait même / toujours la confrontation / où il déclinait de se rendre / pour être le meilleur fresquiste / avec des artistes / ou bien à l’une de ces femmes pour laquelle il peignit / de son temps / d’une si rare perfection / ce « Portrait d’homme ».

*      *
*

Il y a ce regard de l’homme porté au loin comme au-dedans de lui-même et qui donne à son visage cette expression de résignation ou d’apaisement. Mais à quoi songeait-il, vers 1510, sinon aux lumières de ces contrées où il déclinait de se rendre ou bien à l’une de ces femmes pour laquelle il peignit, ce « Portrait d’homme ». [le spectateur]

Florentin de naissance, cet artiste également surnommé Francesco di Cristofano, était attentif à la correction anatomique et à la perspective dans ses peintures. À ce titre, il était fort apprécié pour son habilité dans les fresques et passait même pour être le meilleur fresquiste de son temps. [le critique]

« Il aimait la tranquillité ; aussi ne voulut-il jamais prendre femme [et] ne voulut jamais sortir de Florence car il avait vu des œuvres de Raphaël d’Urbin et croyait ne pas être l’égal d’un tel homme, ni des autres maîtres de grands renom ; aussi refusa-t-il toujours la confrontation avec des artistes d’une si rare perfection ». [Vasari]

Texte et Montage © C. Hoctan – Photo © John Cornu

Tags : , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire




Copyright © D-Fiction