Croix noire

Hoctan-Malevitch-Image

Kasimir Malevitch, Croix noire, 1915, Centre Georges Pompidou

 

De temps en temps / je repense à Saint-Petersbourg / quand disparaîtra l’habitude de la conscience / et c’est parce qu’on se retrouve au musée / au suprématisme qui naît alors / de voir dans les tableaux la représentation / reviennent des souvenirs comme des images en pagaille / et subvertit la notion de composition traditionnelle / de petits coins de la nature, de madones ou de Vénus impudiques / qui traversent le temps / je repense à aujourd’hui où / alors seulement nous verrons l’œuvre pictural / cela pourrait être beaucoup plus que des souvenirs de 1915 / hormis les regrets / je me suis transfiguré en zéro des formes / toute une œuvre aussi bien / on peut y voir aussi les reflets comme des souvenirs en pagaille / et je me suis repêché / d’un seul geste / qui traversent le temps / une toile de Malevitch par exemple / mais qui s’effacent pourtant / du trou d’eau des détritus de l’Art académique / le « Quadrangle noir » dont aucun angle ne fait 90°, sur fond blanc.

*      *
*

De temps en temps, et c’est parce qu’on se retrouve au musée, reviennent des souvenirs comme des images en pagaille qui traversent le temps. Cela pourrait être beaucoup plus que des souvenirs de 1915, toute une œuvre aussi bien, d’un seul geste, une toile de Malevitch par exemple, le « Quadrangle noir » dont aucun angle ne fait 90°, sur fond blanc. [le spectateur]

Je repense à Saint-Petersbourg, au suprématisme qui naît alors et subvertit la notion de composition traditionnelle. Je repense à aujourd’hui où, hormis les regrets, on peut y voir aussi les reflets comme des souvenirs en pagaille qui traversent le temps mais qui s’effacent pourtant. [le critique]

« Quand disparaîtra l’habitude de la conscience de voir dans les tableaux la représentation de petits coins de la nature, de madones ou de Vénus impudiques, alors seulement nous verrons l’œuvre picturale. Je me suis transfiguré en zéro des formes et je me suis repêché du trou d’eau des détritus de l’Art académique ». [Kasimir Malevitch]

Texte et Montage © C. Hoctan – Photo © John Cornu

 

Tags : , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire




Copyright © D-Fiction