In Vino Veritas

 

Photographies couleurs, 90x135cm, 2013-2016.

« La cuisine, c’est un peu comme la danse, elles ont au moins deux points communs : elles dépendent des gestes, et chaque performance est une nouvelle création impossible à répéter ». Cette parole de Daniel Spoerri – à propos de ses Tableaux pièges – m’a fortement inspirée lorsque je me suis retrouvée dans des lieux festifs exceptionnels, c’est-à-dire dans des dîners uniques organisés par le milieu vinicole bordelais et qui m’ont offert l’occasion d’immortaliser les plaisirs de la « bonne chair » en ces instants, qu’ils soient pudiques ou exubérants. Mes tableaux photographiques sont ainsi essentiellement composés de verres, de couverts, d’assiettes, de pain, de vin, de restes, de moments privilégiés illustrant une sorte de performance anthropologique liée à un rituel singulier de l’acte de manger et de boire. Les heures passent, les tables gargantuesques se réorganisent, les verres se vident – jusqu’à cinq verres de vins différents par personne – et la grammaire des gestes se recompose : une certaine beauté s’y exalte. Néanmoins, je recherche une gestuelle qui engage plus que le simple mouvement physique du corps dans le sens où le critique d’art Paul Ardenne affirme qu’« au vrai, l’homme se saisit par le geste autant que par sa pensée ou par les méandres de son inconscient ».

Texte & Photos © Isabelle Rozenbaum

Tags : , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire




Copyright © D-Fiction