Antichambres // Antechambers

 

Antichambres insiste sur l’importance de l’environnement dans la vie des êtres humains : l’artiste, étendue dans divers sites, fait corps avec son milieu naturel et urbain et symbolise, par sa présence dans le paysage, le lien qui unit le ciel à la terre, le cosmologique et le tellurique et révèle ainsi que les hommes ne peuvent pas vivre séparés de l’un et de l’autre. En ce sens, le terme d’ « antichambre » doit être, ici, entendu à « l’ancienne », c’est-à-dire comme cette sorte de salle d’attente dans laquelle patientent les visiteurs avant de pouvoir gagner les pièces principales d’une demeure. L’antichambre, dans cette série, est donc l’allégorie même d’un espace ouvert aux frontières indistinctes, un lieu intemporel où la situation spatiale est propre à l’introspection de soi et à la réflexion au cœur de notre société en mutation. Les photographies constituant cette série révèlent ainsi que lorsque les hommes s’arrêtent pour méditer, ils se situent précisément entre « ciel » et « terre » et deviennent les véritables intercesseurs entre le monde « visible » et « invisible », mais, également, entre des lieux « connus » et « imaginaires » leur permettant un accès vers une conscience profonde de soi et ce qui les entoure.

Antechambers insists on the importance of the environment in the life of human beings: the artist, lying in multiple sites, feels at one with her natural and urban environment, and symbolizes, by her presence in the landscape, the link between the sky and the earth, between the cosmological and the telluric, and thus reveals that men cannot live separated one from another. In this respect, the word « antechamber » shall be taken here the old fashion way, like this kind of waiting room where visitors have to wait before gaining access to the main rooms of a residence. The antechamber, in this series, is therefore the perfect allegory of an open space with undefined borders, a timeless place where the spatial situation is conducive to self introspection and reflection at the heart of our changing society. The photographs constituting this series thus reveal that when men stop to meditate, they stand precisely between « Heaven » and « Land », and become the real intercessors between the « visible » and « invisible » world, but also between « known » and « abstract » places, allowing them to access to a deep awareness of themselves and their surroundings.

Texte et Photos © Isabelle Rozenbaum – Translation © The Marketing Analysts

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire




Copyright © D-Fiction