Systole / Diastole

Je me sers toujours du mot imaginer, parce que je crois que tout s’imagine, et que toutes les parties de l’âme peuvent être justement réduites à la seule imagination qui les forme toutes; et qu’ainsi le jugement, le raisonnement, la mémoire, ne sont que des parties de l’âme nullement absolues, mais de véritables modifications de cette espèce de toile médullaire, sur laquelle les objets peints dans l’œil sont renvoyés comme d’une lanterne magique.
(De la Mettrie, L’Homme Machine, 1747)

 

 

Couloirs
Liens
Fluides

Dans un laboratoire souterrain
Il y a un médecin des machines
Tout comme il existe un médecin des corps

Circulation fluide

Un médecin qui assure la maintenance préventive et curative des machines
Des petites machines comme des gigantesques, des machines simples et complexes
Des autoclaves
Pour stériliser les instruments
Des respirateurs artificiels
Des lits
Des défibrillateurs
Des lasers
Des fauteuils

Un médecin
Qui établit des diagnostics sur les dysfonctionnements de votre coeur

Qui répare les caméras
Les caméras adéquates
Pour pénétrer à l’intérieur de vos vaisseaux
De vos organes
Pour filmer
Le fond des entrailles
Vos lacs intérieurs
De manière plus ou moins fluide

Un médecin pour soigner l’appareil qui enregistre votre cœur
Vos battements de cœur
Qui recueille ces données

Systole
Diastole

Pour vous séquencer
Morceler votre corps
Pour mieux l’analyser

Il y a déjà des machines miniaturisées
Des machines sans contact
Qui maintiennent le corps à distance

Systole
Diastole

Norman Holter avait conçu une machine lourde
Pour enregistrer vos battements de cœur sourds
Leurs soubresauts
Leurs accélérations et leurs ralentissements
Plus de trente kilos à porter sur votre dos
Dans une valise
Avec un magnétophone à bandes intégré

Scientifique américain
Issu d’une famille de chercheurs d’or du Montana
Ce Norman Holter
étudia le mouvement des vagues
fluides

Flux
Reflux

Et voulut faire fondre les cœurs du vivant
De l’atome

Le même Norman Holter
Physicien en chef de la marine militaire américaine pendant la Seconde Guerre mondiale
Fut étudiant en Allemagne à la fin des années trente
Puis participa en tant que chercheur aux essais nucléaires sur l’atoll de Bikini et probablement à l’opération Ivy sur l’île Marshall
Qui vit fleurir l’explosion de la première bombe thermonucléaire

On le voit nonchalant sur une photographie de l’expédition Capricorne en 1953
Dans l’océan Pacifique
Explorer la fosse des Tonga
Un des lieux océaniques les plus profonds

Respirer
Respirer

Systole
Diastole

Circulation fluide
Flux
Reflux

Des dispositifs pour pallier votre manque de souffle
Des attractions magnétiques pour découper votre corps en tranches
Transcrire vos extrasystoles
Vos haut-le cœur

Des rayons pour voir l’invisible
Sous des voûtes plombées
Des salles de curiethérapie
Technique ainsi dénommée en hommage à l’une des seules scientifiques à avoir reçu le Prix Nobel
Deux fois

Marie Curie qui découvrit le Radium
Avant que d’être victime d’un trop-plein de radiations et d’être inhumée au Panthéon
Elle parcourut les tranchées de la guerre 14/18 pour venir en aide aux soldats blessés

Pour être la personne appropriée
Celle qui évalue les machines
The right man in the right place dit-on
Il faut bien connaître le corps des vivants
Pour en décrypter les dysfonctionnements
Recueillir les données exactes

Car Il y a des machines
Qui ont leurs propres défaillances,
Qui interprètent mal les signaux envoyés par vos organes
Vos sautes d’humeur
Vos courbes vitales

Pour vérifier le bon fonctionnement de la machine
Il faut expliciter l’erreur dans ce sens là
Passer du corps à la machine
De manière fluide
Car la machine est impartiale
Elle se contente de vous enregistrer

Réparer alors la machine pour évacuer les signaux corporels aberrants
Repérer les difficultés de compréhension de la machine
Ses mauvaises traductions
Ses fictions
Qui indiquent un état de confusion dans la machine
Et non pas dans le corps souffrant

Les machines ne demandent pas qu’à être soignées
Elles se vendent
Elles s’achètent
Elles font l’objet d’un commerce
De prescriptions
Afin de dénicher les machines adéquates
Capables de diagnostiquer au mieux les défaillances humaines
Ou d’y suppléer

Il y a de nouvelles machines dites plus intelligentes
Des robots chirurgicaux qui
Dirigés de main de maître par le chirurgien
Deviennent des assistants précieux
Soulagent le geste du médecin
Des mains plus propres
Plus fines
Des secondes mains pour le chirurgien

Il y aussi des petites mains qui envoient les signaux électriques
Dans les machines
Des femmes et des hommes de l’ombre
Essentielles aux fonctionnements des dispositifs
Ces petites mains avec de grandes responsabilités
Sans lesquelles le vaisseau-hôpital serait à l’arrêt

Des électriciens

Des plombiers
Qui sont peut-être les seuls à connaître le trajet précis
Des kilomètres de vaisseaux
Qui irradient le corps de l’hôpital
En épousent les méandres

Des conduites qui font des allers et des retours
Pour faire entrer et sortir les fluides
Des colonnes
Pour évacuer les mauvaises humeurs
Aspirer les liquides purifiés
Orienter les flux
Et les reflux

Les seuls à connaître les carrefours dangereux
Les zones possibles d’encombrement
Pour pouvoir intervenir
Élargir l’artère défaillante
Drainer

À nouveau
Obtenir
Une circulation fluide

Lignes

Liens

Artères

Fluides

 

 

Texte © Laurence de la Fuente – Illustrations © Bruno Lahontâa
Pour lire les autres textes publiés sur D-Fiction du workshop “Espaces hospitaliers”, c’est ici.

Laurence de la Fuente est auteur et metteur en scène. Bruno Lahontâa est artiste plasticien, scénographe et performer. « Espaces hospitaliers » est le second volet d’une résidence d’écriture menée depuis 2015 à l’hôpital Saint-André à Bordeaux. Après une première résidence centrée sur les rencontres avec les patients et les soignants, cherchant dans la rencontre et les paroles échangées, ce qui pouvait faire image et déclencher l’écriture, nous avons découvert les espaces invisibles qui se tiennent sous l’hôpital, la partie cachée, le sous-sol ouvrier de ce grand corps hospitalier, ses longs couloirs comme des vaisseaux l’irriguant tout entier. Avec le soutien du CHU de Bordeaux, de la DRAC Nouvelle Aquitaine, de L’ARS dans le cadre du dispositif Culture et Santé.

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire