Galaxie 3.0

J’ai photographié l’assiette de mes repas quotidiens dans un désir de mémoriser ce que j’ingérais tout au long d’une année selon un process identique : je posais l’assiette sur un fond blanc sous ma boîte à lumière avant d’aller me restaurer. J’ai laissé ainsi s’accumuler ces nombreuses photographies en attente de leur transformation potentielle. Et puis un jour, en les examinant avec une attention particulière et en passant les originaux couleurs en N&B, j’y ai alors décelé certaines formes de nature céleste. La mutation des matières nutritives que l’on absorbe en objet astral m’a parue totalement cohérente dans sa symbolique : l’univers est ce qu’il absorbe. J’ai alors imaginé et construit une sorte de nouvelle matrice où les planètes interagissaient entre elles dans un immense réseau électromagnétique où pouvait se manifester, à l’infini, des formes galactiques inexplorées.

I shot the plate of my daily meals in a desire to memorize what I had eaten throughout the year according to the same process: I put the plate on a white background under my light box before going to eat. In this way, I let these numerous photographs accumulate while waiting for their potential transformation. And then one day, by examining them with particular attention and by passing the color photos in B&W, I detected some forms of celestial nature. The mutation of the nutritive matter that we ingest into an astral object seemed to me totally coherent in its symbolism: the universe is what it absorbs.  And then I imagined and built a kind of new matrix where the planets interacted with each other in an immense electromagnetic network where unexplored galactic forms could manifest infinitely.

Galaxie 3.0 fait partie du projet « Images manquantes » qui est présenté ici.
Les différentes séries déjà réalisées sont visibles ici.

 

Photos © Isabelle Rozenbaum

Tags : , , , , , , , ,

Laisser un commentaire




Copyright © D-Fiction