Le tombeau des reines*

Annie Rioux // Fermé le jour // 1 juillet 2015

Menant depuis de nombreuses années une réflexion sensible aux écrivains morts précipitamment, l’essayiste JACQUES BEAUDRY livre avec LE CIMETIÈRE DES FILLES ASSASSINÉES (Nota Bene, 2015), quatre face-à-face percutants. Les forces violentes qui cherchèrent à briser la vie intérieure de Sylvia Plath, d’Ingeborg Bachmann, de Sarah Kane et de Nelly Arcan n’étaient pas sans rapport avec celles qui ont bouleversé l’histoire de l’humanité, qui secouent encore son actualité et font du monde un « lieu de danger de mort permanent », pour les femmes tout particulièrement. Un texte d’ANNIE RIOUX.

Notes sur notes : sur Sontag et la forme

Annie Rioux // Fermé le jour // 18 septembre 2014

« Je lis Sontag depuis quelques années pour autant de raisons qu’il existe de femmes en une seule, de façon fragmentaire et décousue » : notes sur SUSAN SONTAG et la forme… par ANNIE RIOUX.

Ces corps à veiller comme un saint sacrement

Annie Rioux // Fermé le jour // 7 mars 2013

« Qu’y a-t-il dans le corps de l’autre que je veuille posséder avec tant d’ardeur dans le combat, dont je veuille vérifier la présence avec tant de précision dans le Livre ? » Le dernier livre de MATHIEU RIBOULET (récompensé par le Prix Décembre 2012) présenté par ANNIE RIOUX.

Des silences

Annie Rioux // Fermé le jour // 27 novembre 2012

En 1954, le Front de Libération National, le parti politique socialiste algérien, est fondé afin d’obtenir de la France l’indépendance de l’Algérie. DES HOMMES (Minuit, 2009) s’ancre dans ce contexte où les fellaghas – qui forment la branche armée du FLN – enclenchent en 1960 les combats contre la France coloniale. ANNIE RIOUX revient sur ce roman, un des plus marquants de LAURENT MAUVIGNIER.

Quand la fabulation monte aux barricades

Annie Rioux // Fermé le jour // 20 juin 2012

ARRÊTEZ D’AVOIR des enfants ! En attendant la traduction de « Revenge Fantasies of the Politically Dispossessed »… Retour sur le premier livre traduit en français de l’écrivain et metteur en scène néo-Montréalais JACOB WREN par notre correspondante ANNIE RIOUX.

Entre historique et intime

Annie Rioux // Fermé le jour // 5 avril 2012

Prolégomènes à une réflexion sur la transmission littéraire de l’expérience dramatique où il est question de quelques recherches en littérature et, plus particulièrement, de HERVE GUIBERT et de LAURENT MAUVIGNIER, une correspondance d’ANNIE RIOUX.

Copyright © D-Fiction