La littérature est morte ? Vive la littérature !

In Progress // Opinions & Positions // 27 octobre 2020

Si nous partageons certains des constats de BAPTISTE DERICQUEBOURG dans LE DEUIL DE LA LITTÉRATURE (Allia, 2020), nous ressortons de cette lecture quelque peu mitigés à la manière dont MAX VINCENT s’en explique dans ce compte-rendu exhaustif et critique.

Agent réfléchissant

In Progress // Making-of // 8 octobre 2020

À l’occasion de la publication de son originale et pulvérisante fiction illustrée, TRIGGER WARNING (a.k.a. FINKIELKRAUTROCK) (Éditions Jou, 2020), OLIVIER BENYAHYA nous en propose ici le making-of.

En marge de la Factory

In Progress // Making-of // 1 octobre 2020

À l’occasion de la publication de son nouveau roman, aussi touchant que passionnant, L’INCONNUE DE LA FACTORY (Herodios, 2020), BASILE PANURGIAS nous en livre ici le making-of.

Conversation avec Béatrice Commengé

Conversations & Entretiens // In Progress // 21 septembre 2020

« Que je le veuille ou non, que je le ressente ou non, ma « terre-mère » (…), c’est la France, et il ne faut pas oublier que pendant cette période de mon enfance, l’Algérie « c’était la France », Alger était le 91e département français » : conversation avec BÉATRICE COMMENGÉ à l’occasion de la publication de son nouveau livre : ALGER, RUE DES BANANIERS (Verdier, 2020).

Êtes-vous un Johnson ou un Shit ? : Laurent de Sutter vous répond

Conversations & Entretiens // In Progress // 1 septembre 2020

« Là où les théories de l’endoctrinement et de l’aliénation postulent le succès des entreprises de crétinisation des individus, Burroughs faisait le pari exactement inverse : il s’agit de stratégies qui ne marchent pas, et ne peuvent marcher – sauf si nous acceptions d’en jouer le jeu. » : LAURENT DE SUTTER s’entretient avec C. HOCTAN à l’occasion de la publication de son essai stimulant : JOHNSONS & SHITS, NOTES SUR LA PENSÉE POLITIQUE DE WILLIAM S. BURROUGHS (Léo Scheer, 2020).

L’angle de vue d’où la construction d’une église n’a pas moins d’intérêt que la vente du blé*

« De son côté (le nôtre), la France n’aura rien été pour Bernard Stiegler, c’est l’Europe sa maison mère, soit la pensée critique et sa révolution… » : 2e épisode de STIEGLER LE RÊVEILLEUR, un hommage personnel d’ALAIN JUGNON.

Conversation avec Gilles Magniont

GILLES MAGNIONT s’entretient avec XAVIER BOISSEL à l’occasion de la publication de son nouvel essai : GUERRE CIVILE DES FRANÇAIS SUR LE GENRE (On verra bien, 2020).

Pour semblable qu’il soit à un dieu*

« C’est quoi ce truc technique et fou / qui fait revenir Rousseau chaque fois qu’on écrit / de la pensée qui suinte et qui affecte / pour se poser comme un con face à la mort / c’est quoi / c’est
moi ? » : 1er épisode de STIEGLER LE RÊVEILLEUR, un hommage personnel d’ALAIN JUGNON.

Coup double pour J.-P. Manchette

Retour avec Xavier Boissel sur l’œuvre majeure de JEAN-PATRICK MANCHETTE en compagnie de Doug Headline, Gilles Magniont, Jeanne Guyon, Nicolas Le Flahec qui ont établi sa correspondance – LETTRES DU MAUVAIS TEMPS (La Table ronde, 2020) – et Frédéric Brument, éditeur de ses chroniques ciné, LES YEUX DE LA MOMIE (Wombat, 2020), qui nous font l’honneur de revenir sur un des plus grands auteurs français du XXe siècle dont ils ont été les témoins ou les lecteurs privilégiés.

L’utopie médicale de la réanimation des corps (19e-21e siècles)

En revues // 30 mars 2020

Les utopies semblent tracer les asymptotes des mouvements « optimistes » de l’histoire. Elles témoignent souvent de tentatives de réaliser des espérances bâties sur les fondations encore chancelantes de « nouveaux mondes » rêvés par des acteurs optimistes et volontaires. Il en va souvent ainsi dans le domaine des savoirs scientifiques et médicaux comme nous l’expliquent VINCENT BARRAS & FRANCESCO PANESE dans cet article publié par la revue MOUVEMENTS en 2006.