Pour semblable qu’il soit à un dieu*

« C’est quoi ce truc technique et fou / qui fait revenir Rousseau chaque fois qu’on écrit / de la pensée qui suinte et qui affecte / pour se poser comme un con face à la mort / c’est quoi / c’est
moi ? » : 1er épisode de STIEGLER LE RÊVEILLEUR, un hommage personnel d’ALAIN JUGNON.

Coup double pour J.-P. Manchette

Retour avec Xavier Boissel sur l’œuvre majeure de JEAN-PATRICK MANCHETTE en compagnie de Doug Headline, Gilles Magniont, Jeanne Guyon, Nicolas Le Flahec qui ont établi sa correspondance – LETTRES DU MAUVAIS TEMPS (La Table ronde, 2020) – et Frédéric Brument, éditeur de ses chroniques ciné, LES YEUX DE LA MOMIE (Wombat, 2020), qui nous font l’honneur de revenir sur un des plus grands auteurs français du XXe siècle dont ils ont été les témoins ou les lecteurs privilégiés.

Conversation avec Gilles Magniont

GILLES MAGNIONT s’entretient avec XAVIER BOISSEL à l’occasion de la publication de son nouvel essai : GUERRE CIVILE DES FRANÇAIS SUR LE GENRE (On verra bien, 2020).

L’utopie médicale de la réanimation des corps (19e-21e siècles)

En revues // 30 mars 2020

Les utopies semblent tracer les asymptotes des mouvements « optimistes » de l’histoire. Elles témoignent souvent de tentatives de réaliser des espérances bâties sur les fondations encore chancelantes de « nouveaux mondes » rêvés par des acteurs optimistes et volontaires. Il en va souvent ainsi dans le domaine des savoirs scientifiques et médicaux comme nous l’expliquent VINCENT BARRAS & FRANCESCO PANESE dans cet article publié par la revue MOUVEMENTS en 2006.

Dépression dans un jardin d’été

In Progress // Making-of // 25 mars 2020

À l’occasion de la publication de son nouveau livre, MORT D’ATHANASE SHURAIL (Tarabuste, 2020), ALEXANDRE CASTANT nous en livre ici le making-of.

Pierre Guyotat : une possibilité d’hommage

In Progress // Making-of // 11 février 2020

PIERRE GUYOTAT est mort le 7 février 2020. DOMINIQ JENVREY lui rend hommage dans L’ÉMISSION DU FICTIONNAIRE avec la rediffusion d’entretiens qu’il a eus avec l’écrivain dont il était un ami et un proche.

1 400 doses sur papier bible : comment lire en sniffant ou sniffer en lisant

Conversations & Entretiens // In Progress // 1 décembre 2019

À l’occasion de la publication de ses ÉCRITS STUPÉFIANTS (Laffont-Bouquin, 2019) que l’on peut considérer d’ores et déjà comme une bible absolue sur les drogues et la littérature, CÉCILE GUILBERT nous propose quelques « lignes », histoire de finir l’année au-dessus de la mêlée.

L’apocalypse est le décèlement de l’utopie

In Progress // Making-of // 25 octobre 2019

« L’Apocalypse, ça n’est pas pour demain. C’est depuis le début et depuis la santé, le salut. Depuis que l’infini a pénétré et animé, aimé, le fini, l’Apocalypse est continue, de plus en plus accrue. » : À l’occasion de la publication de CHANTS D’UTOPIE : DEUXIÈME CYCLE (Sens & Tonka, 2019), BRICE BONFANTI nous en livre ici le making-of.

Precious, Kanchev, Patrick et les autres

« 0n saisit que lui était chauffeur en Mongolie, qu’il aime les chevaux, et que la petite fille au visage radieux, aime monter à dos de chameau, qu’Oulan-Bator est une belle ville, et que Bordeaux est tchouchou, couci-couça, comprend-t-on » : 5e épisode du workshop ESPACES HOSPITALIERS de LAURENCE DE LA FUENTE.

Conversation avec Alessandro Mercuri

Conversations & Entretiens // In Progress // 15 juillet 2019

À l’occasion de la publication de son livre époustouflant, HOLYHOOD, VOL. 1 — GUADALUPE, CALIFORNIA (art&fiction, 2019) que l’on peut considérer sans hésitation comme l’un des livres les plus importants jamais écrits sur les États-Unis, ALESSANDRO MERCURI nous parle de la fictionnalisation du réel, à moins que ce soit de la réalité de la fiction américaine, notamment à travers l’histoire de son « État doré » et de sa cité mondiale du cinéma qui, avant d’être la célèbre Hollywood – le « Bois du houx » – aurait été cette « Cité du sacré » égyptienne : Holyhood.