Quand on n’a pas l’esprit d’inventer, il vaudrait mieux faire des souliers ou des canules

Il n’avait qu’à paraître, dit-il, et sa présence, sa laideur, sa crinière, sa parole « électrisaient » l’assemblée, il appelait cela « déterminer le troupeau » : 2e épisode du workshop DEUX MARQUIS PROVENÇAUX de MARIE-PAULE FARINA.

J’allais oublier…

« J’allais oublier — ce qui ne s’oublie pas : Nighthawks, il se peut que je sois doublé dans le feu de l’écriture si celle-ci s’ébruite… » : 9e épisode du workshop POUR UN AUTRE CAHIER de DENIS FERDINANDE.

Nouvelle conversation avec Alexandre Castant

ALEXANDRE CASTANT s’entretient avec ISABELLE ROZENBAUM à propos de son nouveau livre : LES ARTS SONORES (Transonic, ENSA Bourges, 2017).

Laboratoire Rétro-prospectif

Et quand le dernier dossier était sorti, un simple texte parfaitement lisible et portant le titre de « Paris Ars Universalis », on avait frôlé l’évanouissement général : 7e épisode du Workshop MACHINATION, sur le Grand Paris, de RAPHAËLE BIDAULT-WADDINGTON.

Louise Bottu vous salue !

Conversations & Entretiens // In Progress // 5 février 2018

JEAN-MICHEL MARTINEZ nous présente LOUISE BOTTU, maison d’édition indépendante qu’il a fondée en 2013.

Du roman comme investigation : question de forme

In Progress // Making-of // 2 février 2018

À l’occasion de la publication de LA TOILE (Gallimard, 2017), SANDRA LUCBERT nous en livre ici le making-of.

Intimité

Cette vidéo de VIRGINIE FOLOPPE rend hommage à Camille Claudel en s’inspirant de sa sculpture du même nom, appelée également « Profonde pensée » : 6e épisode de son workshop EN PASSANT.

Analyse, Opinion, Critique : découvrez AOC

AOC, nouveau quotidien d’idées, est propulsé ce 25 janvier. Qui est-il ? Que propose-t-il ? Où va-t-il ? Sa coordinatrice CÉCILE MOSCOVITZ nous répond.

Sade : un homme qui dévore les plus secrètes pensées des tyrans

« C’est pour nous femmes, toujours exclues des champs de la guerre et de la politique et lectrices de romans, que Sade a préparé ses poudres et ses tréteaux grotesques, c’est une femme, Juliette, dont il devient le biographe, et c’est à une femme qu’il confiera en 1783 ce projet de vengeance qu’il ne pourra réaliser que dix ans plus tard. » : 1er épisode du workshop DEUX MARQUIS PROVENÇAUX de MARIE-PAULE FARINA.

Le repas

Tirée de son ouvrage DIABOLO (Edufal, 2011) primé au Brésil, cette nouvelle de l’auteur brésilien NILTON RESENDE déjà traduite en espagnol, nous est aujourd’hui proposée en français par STÉPHANE CHAO.