Intimité

Cette vidéo de VIRGINIE FOLOPPE rend hommage à Camille Claudel en s’inspirant de sa sculpture du même nom, appelée également « Profonde pensée » : 6e épisode de son workshop EN PASSANT.

Le coffre à jouets de J.F.

Poursuivant sa recherche autour de la mise à mort de l’enfance, VIRGINIE FOLOPPE invente dans « Le Coffre à jouets » ayant appartenu à J.F. un dispositif dont le ludisme rivalise avec le tragique : 5e épisode de son workshop EN PASSANT.

Le bain de V.

In Progress // Virginie Foloppe-En passant // 20 septembre 2017

VIRGINIE FOLOPPE, à la suite de Pierre Klossowski avec « Le Bain de Diane », repense l’érotisme de la chair ouverte : plongée sur le corps dénudé et qui s’offre au regard dans l’effacement même de sa couleur et de sa forme, vertige de l’acte même… : 4e épisode de son workshop EN PASSANT.

De Nassima Hablal à Nassima Guessoum

NASSIMA GUESSOUM s’explique à propos de son film 10949 FEMMES. Un grand entretien exclusif mené par VIRGINIE FOLOPPE : 3e épisode de son workshop EN PASSANT.

Dora vide son sac

« Dora vide son sac », ici, redessine la figure de la jeune analysante de Freud, qui s’évade de manière prématurée du divan. « J’ai lu Dora comme une fiction”, aime à préciser VIRGINIE FOLOPPE, interrogée sur l’interprétation imagée qu’elle offre de cette femme : 2e épisode de son workshop EN PASSANT.

Antepartum, la gestation d’Alice

« Antepartum » retrace l’échange de post entre Marie Carpenter et Betty Fernandez, deux profils FB fictifs inspirés par des personnages très secondaires de « L’amant » de Marguerite Duras : 1er épisode du workshop EN PASSANT de VIRGINIE FOLOPPE.