Storytelling v/s Littérature : toute une histoire

Caroline Hoctan // Noli me legere // 5 novembre 2018

En ces temps de sidération et au regard des perspectives que nous offre la fiction par rapport à la réalité, voici quelques citations pour nous aider à faire les bons choix ou, tout simplement, nous inspirer face à cette prose uniforme que produisent tous ceux qui s’y consacrent tant sans le savoir…

Le choc des métropoles

Correspondances // Le Collectif // Xavier Boissel // 5 septembre 2018

36 ans après sa parution aux États-Unis (1982), TOUT CE QUI EST SOLIDE SE VOLATILISE, le maître-essai de MARSHALL BERMAN, est enfin publié en langue française (Entremonde, 2018) : une correspondance de XAVIER BOISSEL.

Conversation avec Guillaume Geneste

GUILLAUME GENESTE s’entretient avec ISABELLE ROZENBAUM à propos de son livre L’ORDRE DES PHOTOS (Filigranes, 2018), premier volume de photographies N&B d’une série de quatre en cours de publication.

La main invisible

Et dans l’esprit des Conteurs, de la Mesopolis ou du Mundus Imaginalis, nous avons instillé la présence d’une hypothétique Shéhérazade qui réalimente, réanime, le processus d’exploration cognitive des IA : 8e et dernier épisode du Workshop MACHINATION, sur le Grand Paris, de RAPHAËLE BIDAULT-WADDINGTON.

Conversation avec Hélène Ling

HÉLÈNE LING s’entretient avec XAVIER BOISSEL à propos de son nouveau livre, OMBRE CHINOISE (Rivages, 2018), où elle se livre à une narration de soi sans cesse renouvelée, où l’identité se cherche, se perd et se diffracte dans un jeu de miroir fascinant. Écrit dans une langue sublime, ce roman – qui aurait pu tout aussi bien s’intituler « Soi-même comme un autre » – montre toute la puissance de la fiction.

Notes sur la zombification des masses

Correspondances // Xavier Boissel // 18 avril 2018

Nonobstant la vulgate « je fais de l’Histoire en faisant de la littérature » (qui permet de ne faire ni l’une ni l’autre) qui a triomphé l’hiver dernier lors de la (toujours consternante) remise des prix (dits) littéraires, il existe en France une littérature qui ne confine pas à l’insignifiance et qui tente d’étreindre notre réel entropique. En témoignent les deux derniers livres d’ÉRIC ARLIX, beaux comme la rencontre fortuite sur une table de dissection d’un roman de JG Ballard et d’un essai de Georges Perec : Une lecture de XAVIER BOISSEL.

Sleeping Works : de l’autre côté du sommeil

Isabelle Rozenbaum // Sleeping Works // 1 avril 2018

SLEEPING WORKS est un « Work in Progress » d’ISABELLE ROZENBAUM comprenant différentes réalisations vidéos, photographiques, textes et sons afin de créer une installation d’investigations globale qui puisse être visionnée et traversée comme un univers d’interrogations et d’initiations sur le monde du sommeil et du rêve, repoussant les frontières d’interprétation et de représentation mentale du visible. En constant devenir, l’ensemble de ces travaux propose une immersion où chacun de nous peut explorer et franchir autrement les coulisses de la nuit, où chacun peut faire naître sa propre expérience « de l’autre côté du sommeil ».
//
SLEEPING WORKS is a « Work in Progress » gathering of miscellaneous video productions, photos, texts, and sounds to create a set of comprehensive investigations which can be viewed and experienced as a universe of questions and introductions on the world of sleep and dream, pushing the boundaries of the interpretation and mental representation of the visible. In constant evolution, this body of work offers an immersion for each of us to explore and experience differently the backstage of the night, for each of us to create his own experience « on the other side of sleep ».

Nouvelle conversation avec Alexandre Castant

ALEXANDRE CASTANT s’entretient avec ISABELLE ROZENBAUM à propos de son nouveau livre : LES ARTS SONORES (Transonic, ENSA Bourges, 2017).

Laboratoire Rétro-prospectif

Et quand le dernier dossier était sorti, un simple texte parfaitement lisible et portant le titre de « Paris Ars Universalis », on avait frôlé l’évanouissement général : 7e épisode du Workshop MACHINATION, sur le Grand Paris, de RAPHAËLE BIDAULT-WADDINGTON.

Intimité

Vidéos // Virginie Foloppe // 29 janvier 2018

Cette vidéo de VIRGINIE FOLOPPE rend hommage à Camille Claudel en s’inspirant de sa sculpture du même nom, appelée également « Profonde pensée ».