Derrière l’Empire

Correspondances // Xavier Boissel // 5 novembre 2020

La rentrée dite « littéraire » et son cortège de médiocrités, une fois de plus, ne nous auront pas épargnés. Dans cet océan de nullités, au demeurant, quelques parutions émergent. L’une d’elles, L’EMPIRE ET L’ABSENCE (Inculte, 2020), un premier roman époustouflant de LÉO STRINTZ, a retenu notre attention. Coup d’essai, coup de maître. Retour sur cette œuvre magistrale par XAVIER BOISSEL.

La littérature est morte ? Vive la littérature !

In Progress // Opinions & Positions // 25 octobre 2020

Si nous partageons certains des constats de BAPTISTE DERICQUEBOURG dans LE DEUIL DE LA LITTÉRATURE (Allia, 2020), nous ressortons de cette lecture quelque peu mitigés à la manière dont MAX VINCENT s’en explique dans ce compte-rendu exhaustif et critique.