AutoAuschwitz

« Nous étions amples, confus, blêmes, immenses, nous vautrant comme des porcs dans la boue des peurs. » : un texte du brésilien FELIPE FRANCO MUNHOZ qui nous revient en ces temps de résurgence sombre, traduit en français par STÉPHANE CHAO.

Dans la pureté du sacrilège

Tirés de son ouvrage NA PUREZA DO SACRILEGIO (Ateliê Editorial, 2000) ces trois poèmes de l’auteur brésilien CARLOS CARDOSO sont traduits en français par STÉPHANE CHAO.

Le repas

Tirée de son ouvrage DIABOLO (Edufal, 2011) primé au Brésil, cette nouvelle de l’auteur brésilien NILTON RESENDE déjà traduite en espagnol, nous est aujourd’hui proposée en français par STÉPHANE CHAO.

Le poète des choses horribles

Un texte coup de poing du jeune écrivain brésilien RAFAEL SPERLING traduit en français par STÉPHANE CHAO et dont l’adaptation audiovisuelle par le brésilien GUY CHARNAUX a été diffusée sur Arte, dans l’émission « Court-Circuit Magazine », et visible gracieusement sur leur site pendant 1 an.

Moonshine

« Ce n’était pas notre faute : c’était la faute de Curitiba avec son âpre aspect de ville de l’intérieur, la faute du Jack Daniels que nous buvions pur pour l’occasion, et – bien sûr – c’était surtout la faute de William Faulkner. » : 1er texte du jeune écrivain brésilien FELIPE FRANCO MUNHOZ traduit en français par STÉPHANE CHAO.