Kiss Me Deadly

« De l’autre côté de la vaste pièce, vous remarquez un long rideau de velours rouge. Vous échangez quelques politesses quand soudain vous sentez un souffle chaud vous pénétrer puis une langue vous lécher l’oreille » : 3e épisode du workshop PARISLIKE AGAIN d’ALESSANDRO MERCURI.

Cinémalveillance

Opinions & Positions // 2 octobre 2012

Une arme sert à descendre l’ennemi ; et les caméras, parallèles au revolver, sont elles aussi dirigées vers le bas : elles accompagnent, précèdent ou suivent, le mouvement du revolver – sa menace. Dans ses différentes possibilités (suivre ou précéder la destruction) se joue une morale du cinéma. Une analyse exclusive de FRÉDÉRIC NEYRAT pour D-Fiction.