Taxidermie de la parole

Atelier // Hélène Clemente // 7 juin 2014

Dans une courte note de travail, sur l’énonciation de la vérité, l’artiste LAWRENCE ABU HAMDAN évoque brièvement ses recherches sur la Taqîya, dans le contexte de l’émergence et de l’utilisation de logiciels de reconnaissance vocale à des fins perverses et dangereuses, par les gouvernements et leurs organismes associés : une analyse de HÉLÈNE CLEMENTE.