L’angle de vue d’où la construction d’une église n’a pas moins d’intérêt que la vente du blé*

« De son côté (le nôtre), la France n’aura rien été pour Bernard Stiegler, c’est l’Europe sa maison mère, soit la pensée critique et sa révolution… » : 2e épisode de STIEGLER LE RÊVEILLEUR, un hommage personnel d’ALAIN JUGNON.

Pour semblable qu’il soit à un dieu*

« C’est quoi ce truc technique et fou / qui fait revenir Rousseau chaque fois qu’on écrit / de la pensée qui suinte et qui affecte / pour se poser comme un con face à la mort / c’est quoi / c’est
moi ? » : 1er épisode de STIEGLER LE RÊVEILLEUR, un hommage personnel d’ALAIN JUGNON.

L’utopie médicale de la réanimation des corps (19e-21e siècles)

En revues // 30 mars 2020

Les utopies semblent tracer les asymptotes des mouvements « optimistes » de l’histoire. Elles témoignent souvent de tentatives de réaliser des espérances bâties sur les fondations encore chancelantes de « nouveaux mondes » rêvés par des acteurs optimistes et volontaires. Il en va souvent ainsi dans le domaine des savoirs scientifiques et médicaux comme nous l’expliquent VINCENT BARRAS & FRANCESCO PANESE dans cet article publié par la revue MOUVEMENTS en 2006.

Roman ? Non : méthode !

In Progress // Making-of // 8 septembre 2017

BERTRAND LECLAIR nous présente le making-of de son dernier ouvrage – une « méthode » fictionnelle – PERDRE LA TÊTE (Mercure de France, 2017).

Conversation avec Bertrand Leclair

Conversations & Entretiens // In Progress // 4 novembre 2016

BERTRAND LECLAIR s’entretient avec ISABELLE ROZENBAUM à propos de son nouveau livre : PAR LA VILLE, HOSTILE (Mercure de France, 2016).

Ces corps à veiller comme un saint sacrement

« Qu’y a-t-il dans le corps de l’autre que je veuille posséder avec tant d’ardeur dans le combat, dont je veuille vérifier la présence avec tant de précision dans le Livre ? » : 3e épisode du workshop « FERMÉ LE JOUR-OUVERT LA NUIT » d’ANNIE RIOUX.

Réanimation de Cécile Guilbert

In Progress // Making-of // 5 septembre 2012

CÉCILE GUILBERT nous présente ici le making-of de son dernier livre (Grasset, 2012) : une fiction entre le récit et le roman, entre la vie et la mort, entre le sommeil et l’éveil, un livre « miraculeux ».

(Im)mobilité des déplacements extrêmes

Atelier // Hélène Clemente // 6 avril 2012

La priorité des États n’est plus tant la seule sanction que la régulation préventive. Leur objectif est moins de punir un individu isolé que de gérer des flux ou d’anticiper leurs mouvements, des déplacements de groupes voir d’estimer, au préalable leur potentialité socio-économique.