La disparition

« Destruction de la bande affectant l’intégrité de l’enregistrement tout comme le fil de l’écoute, il y aura part manquante, et peut-être cela tient-il lieu de drame » : 4e épisode du workshop POUR UN AUTRE CAHIER de DENIS FERDINANDE.

Portrait de l’écrivain en « voix baladeuse »

Conversations & Entretiens // In Progress // 6 septembre 2016

TRUDY BOLTER s’entretient avec CAROLINE HOCTAN à propos de son passionnant essai : FIGURES DE L’ÉCRIVAIN DANS LE CINÉMA AMÉRICAIN (Presses universitaires de Rennes, 2001).

Mise en scène urbaine

Ce qui se joue sous mes yeux ressemble à ce genre de présence poétique et énigmatique dans un environnement architectural clos sur lui-même : 2e épisode du Workshop MACHINATION, sur le Grand Paris, de RAPHAËLE BIDAULT-WADDINGTON.

Dans la toile

« …quel musée le renferme, le dévoile, je veux dire l’original même, devient l’unique question, une recherche s’engage qui l’acheminera en temps et en heure vers l’Art Institute of Chicago… » : 3e épisode du workshop POUR UN AUTRE CAHIER de DENIS FERDINANDE.

Découvertes // Discoveries

In Progress // Textes & Contextes // 25 octobre 2013

150 ans après l’abolition de l’esclavage aux États-Unis, l’expérience afro-américaine demeure reléguée aux marges de l’Histoire. Comment et pourquoi la culture dominante poursuit-elle le blanchiment du passé, sa révision dans le but d’exclure les noirs du récit historique et de nier les racines africaines de la république ? Pour répondre à ces questions, le journaliste BRIAN PALMER et l’éditrice ERIN HOLLAWAY PALMER, sa femme, ont déménagé en Virginie – dans l’une des 13 premières colonies anglaises, siège de la Capitale de la Confédération pendant la Guerre Civile, un lieu avec lequel Brian entretient des liens personnels profonds – afin d’y réaliser un documentaire éclairant quelques pans d’une histoire occultée.
//
One hundred and fifty years after the abolition of slavery in the United States, the African American experience is still consigned to the margins of American history. How and why does the dominant culture continue to whitewash the past, revising the historical narrative to exclude black people and deny the dark roots of the republic? Journalist BRIAN PALMER and his wife, ERIN HOLLAWAY PALMER, an editor, moved to Virginia – one of the original 13 English colonies, the capital of the Confederacy during the Civil War, and a place with deep personal connections for Brian – to make a documentary that brings some of this history to light.

L’idéologie chrétienne Born Again

Opinions & Positions // 22 octobre 2012

À quelques jours des élections américaines, D-Fiction publie un extrait de l’ouvrage « Born Again » d’ARTHUR KROKER, directeur de recherche en théorie critique de la culture et des technologies à l’UNIVERSITÉ DE VICTORIA au Canada où il y enseigne également les sciences politiques. Ce livre – publié en 2007 aux Éditions CTheory – apporte un éclairage intéressant sur le mouvement évangélique des Born Again – nés de l’Esprit – réunissant 40 millions d’adeptes sur 314 millions d’américains. La majorité des évangélistes américains sont ultra conservateurs et constituent la nouvelle droite religieuse du pays.

Esquisse d’une esthétique de l’entropie : une aventure des années 60

Correspondances // Xavier Boissel // 28 juin 2012

XAVIER BOISSEL se propose ici d’explorer les liens entre la littérature de science-fiction des années soixante – principalement celle qui s’est écrite dans les pages du magazine britannique « New Worlds » – et l’avant-garde nord-américaine de l’époque – en particulier, le Minimalisme -, à partir du concept d’entropie, puissant foyer métaphorique qui irradie les productions littéraires et plastiques de ces années-là, où ne subsiste plus qu’un « monde sans hommes ». Ce texte qui est paru au printemps dans la revue L’ART MEME est proposé, à présent, ici-même !

Quand la fabulation monte aux barricades

ARRÊTEZ D’AVOIR des enfants ! En attendant la traduction de « Revenge Fantasies of the Politically Dispossessed »… Retour sur le premier livre traduit en français de l’écrivain et metteur en scène néo-Montréalais JACOB WREN : 1er épisode du workshop « FERMÉ LE JOUR-OUVERT LA NUIT » d’ANNIE RIOUX.

Vie majuscule d’un malfaisant capital

In Progress // Making-of // 18 novembre 2011

Un portrait évocateur de DAVID AARONSON surnommé « Noodles », par FRANÇOIS MORICE à l’occasion de la publication de son anthologie, PAROLE DE TRUAND (Inculte, 2011).

Entretien avec Mikaël Hirsch

MIKAËL HIRSCH s’entretient avec C. HOCTAN et J.-N. ORENGO sur ses romans et son blog OMICRoN, tout en abordant sa vision de l’écriture et de la littérature à travers le prisme de l’Histoire.