Tous les articles

Storytelling v/s Littérature

En ces temps de sidération et au regard des perspectives que nous offre la fiction par rapport à la réalité, voici quelques citations pour nous aider à faire les bons choix ou, tout simplement, nous inspirer face à cette prose uniforme que produisent tous ceux qui s’y consacrent tant sans le savoir…

Lire la suite >

De Nassima Hablal à Nassima Guessoum

NASSIMA GUESSOUM s’explique à propos de son film 10949 FEMMES. Un grand entretien exclusif mené par VIRGINIE FOLOPPE.

Lire la suite >

Welcome to Elvis Island

Le torse luisant d’Elvis, perlant de sueur, de rosée se reflète dans les yeux de ses admiratrices. La voix du King résonne au son de cris d’amour éperdu. D’aucunes s’évanouissent : 6e épisode du workshop PARISLIKE AGAIN d’ALESSANDRO MERCURI.

Lire la suite >

Interfaces de l’intime

« Art de l’intime : du corps spectral », un texte d’ISABELLE ROZENBAUM sur sa démarche artistique en photographie et en vidéo, publié dans INTERFACES DE L’INTIME (MSHA, 2016).

Lire la suite >

En attendant le printemps…

En cet hiver 2017, D-Fiction publie les eBooks de ALAIN BOTON, AL FAUCET, ANNIE RIOUX, PAUL-HENRI SAUVAGE, JOACHIM SÉNÉ et NICOLAS WARC : Découvrez-les ici !

Lire la suite >

L’Esprit des Lois : un spectacle vivant

« Pareil en peinture. Prenez Picasso. Il aimait trop le cul. Mon professeur disait : il aimait les femmes. Donc bref, il aimait le cul » : 1er épisode du workshop LES STATUTS DE K. de FRÉDÉRIC MOULIN.

Lire la suite >

Drame

« Et la voix, cette voix revenue de loin, douloureuse, d’une certaine puissance toutefois, se perdant dans la fiction de l’If : If ou l’amour en allé, que serait-ce ? » : 5e épisode du workshop POUR UN AUTRE CAHIER de DENIS FERDINANDE.

Lire la suite >

La guerre du Vrai contre le Faux

À l’occasion de la publication de son nouveau roman, LA SAINTE RÉALITÉ (Gallimard, 2017), MARC PAUTREL nous en livre ici le making-of.

Lire la suite >

Au nom du père

À l’occasion de la publication au format « Pocket » de son dernier roman, NAISSANCE D’UN PÈRE (Julliard, 2015), LAURENT BÉNÉGUI nous en livre ici le making-of.

Lire la suite >

Violences aux frontières : Épisode 3

Historiquement parlant, il existe quatre grands types d’expulsion qui coïncident avec les quatre grandes périodes historiques : préhistoriques, antiques, médiévales et modernes. Aujourd’hui, les quatre formes énoncées sont opérantes en même temps. THOMAS NAIL s’entretient avec HÉLÈNE CLEMENTE au sujet de son ouvrage, FIGURE OF THE MIGRANT (Stanford University Press, 2015).

Lire la suite >

Fabrication d’un drone romanesque

À l’occasion de la publication de son deuxième roman, L’OPIUM DU CIEL (Grasset, 2017), JEAN-NOËL ORENGO nous en livre ici le making-of.

Lire la suite >

Portrait de l’artiste en… notices biographiques

Les notices biographiques fantasmées, rédigées, diffusées et vécues d’ISABELLE ROZENBAUM…

Lire la suite >

Paréidolie martienne

Le relief martien, surnommé « le Visage de Mars », est baptisé « Cydonia Mensae ». Aussitôt repris en chœur par une cohorte new age de songe-creux, Cydonia Mensae est la preuve définitive de l’existence d’une civilisation extraterrestre : 5e épisode du workshop PARISLIKE AGAIN d’ALESSANDRO MERCURI.

Lire la suite >

En vigilance extérieure

À l’occasion de la publication de son nouveau livre, EN VIGILANCE EXTÉRIEURE (Lanskine, 2016), EMMANUÈLE JAWAD nous en donne ici le making-of.

Lire la suite >

Conversation avec Kaoutar Harchi

KAOUTAR HARCHI s’entretient avec CAROLINE HOCTAN à propos de son essai : JE N’AI QU’UNE LANGUE, CE N’EST PAS LA MIENNE (Fayard, 2016).

Lire la suite >

Projet K

Des hommes, des femmes et des robots… tous fictionnaires, comme Krust, l’amoureux de Kroïne. Pour eux, l’action du monde s’est ouverte : ils utilisent l’arme de la fiction ! par DOMINIQ JENVREY.

Lire la suite >

Conversation avec Philippe Vilain

PHILIPPE VILAIN s’entretient avec CAROLINE HOCTAN à propos de son nouvel essai : LA LITTÉRATURE SANS IDÉAL (Grasset, 2016).

Lire la suite >

Pluck

CUEILLIR : pick, collect, pluck, cull, pick off, pull // PLUMER : pluck, skin // PINCER : pinch, nip, pluck, pinch out, tweak, nail // ÉPILER : epilate, depilate, pluck, remove, tweeze // DÉMOLIR : demolish, destroy, tear down, tear, pull down, pluck… par ISABELLE ROZENBAUM.

Lire la suite >

Portrait de l’artiste en… pièces détachées

Les pièces détachées et autres matériels utilisés, entreposés et oubliés d’ISABELLE ROZENBAUM…

Lire la suite >

Conversation avec Bertrand Leclair

BERTRAND LECLAIR s’entretient avec ISABELLE ROZENBAUM à propos de son nouveau livre : PAR LA VILLE, HOSTILE (Mercure de France, 2016).

Lire la suite >

Dallas, city of hate

« Les aventures des FEUX DE L’AMOUR ont lieu dans l’état du Wisconsin au sein d’une ville fictive du nom de Genoa City. D’autres séries se déroulent dans des lieux non imaginaires, bien réels telle la série DALLAS dont l’action se situe tout naturellement à… Dallas » : 4e épisode du workshop PARISLIKE AGAIN d’ALESSANDRO MERCURI.

Lire la suite >

Tout devenait Carnet Lambert même le Carnet Lambert

À l’occasion de la publication de son livre énigmatique, auto-référentiel et labyrinthique, LE CARNET LAMBERT (Art&Fiction, 2015), PIERRE ESCOT nous en livre ici le making-of.

Lire la suite >

Partir dans le décor

… ce qui est à l’œuvre est justement un processus d’effiction, d’effet de fiction dont nous sommes, là exactement, en train d’essayer de démembrer les mécanismes : 3e épisode du Workshop MACHINATION, sur le Grand Paris, de RAPHAËLE BIDAULT-WADDINGTON.

Lire la suite >

Quand nous étions des ombres

À l’occasion de la publication de son 7e roman, QUAND NOUS ÉTIONS DES OMBRES (Intervalles, 2016), MIKAËL HIRSCH nous en livre ici le making-of.

Lire la suite >

La disparition

« Destruction de la bande affectant l’intégrité de l’enregistrement tout comme le fil de l’écoute, il y aura part manquante, et peut-être cela tient-il lieu de drame » : 4e épisode du workshop POUR UN AUTRE CAHIER de DENIS FERDINANDE.

Lire la suite >

Kiss Me Deadly

« De l’autre côté de la vaste pièce, vous remarquez un long rideau de velours rouge. Vous échangez quelques politesses quand soudain vous sentez un souffle chaud vous pénétrer puis une langue vous lécher l’oreille » : 3e épisode du workshop PARISLIKE AGAIN d’ALESSANDRO MERCURI.

Lire la suite >

Portrait de l’écrivain en « voix baladeuse »

TRUDY BOLTER s’entretient avec CAROLINE HOCTAN à propos de son passionnant essai : FIGURES DE L’ÉCRIVAIN DANS LE CINÉMA AMÉRICAIN (Presses universitaires de Rennes, 2001).

Lire la suite >

Sacré Urticant

Une proposition tout à fait piquante de la plasticienne CATHY CAT-RASTLER concernant quelques situations qui devraient nous interroger sur le sens même de tous ces petits « ismes » qui nous rongent…

Lire la suite >

Conversation avec Alexandre Castant

ALEXANDRE CASTANT s’entretient avec ISABELLE ROZENBAUM à propos de son nouveau livre : JOURNAL AUDIOBIOGRAPHIQUE (Scala, 2016).

Lire la suite >

Antepartum, la gestation d’Alice

« Antepartum » retrace l’échange de post entre Marie Carpenter et Betty Fernandez, deux profils FB fictifs inspirés par des personnages très secondaires de « L’amant » de Marguerite Duras : par VIRGINIE FOLOPPE.

Lire la suite >

Dans l’existence de cette vie-là

Pour la publication de son deuxième roman, DANS L’EXISTENCE DE CETTE VIE-LÀ (Fayard, 2016), CAROLINE HOCTAN nous en livre le making-of accompagné pour l’occasion d’un teaser exclusif par D-Fiction.

Lire la suite >

Castorama

L’adage veut que 長城, la Grande Muraille soit visible en orbite, voire depuis la Lune. Mensonge éhonté. A contrario, en 2007, a été découvert grâce à Google Earth un barrage géant construit par des créatures ignorant tout des ponts et chaussées, de la famille des Castoridae, les castors : 2e épisode du workshop PARISLIKE AGAIN d’ALESSANDRO MERCURI.

Lire la suite >

Mise en scène urbaine

Ce qui se joue sous mes yeux ressemble à ce genre de présence poétique et énigmatique dans un environnement architectural clos sur lui-même : 2e épisode du Workshop MACHINATION, sur le Grand Paris, de RAPHAËLE BIDAULT-WADDINGTON.

Lire la suite >

Conversation avec Fabien Thévenot

FABIEN THÉVENOT s’entretient avec CAROLINE HOCTAN sur LE FEU SACRÉ, maison d’édition indépendante qu’il a fondée en 2011.

Lire la suite >

Dans la toile

« …quel musée le renferme, le dévoile, je veux dire l’original même, devient l’unique question, une recherche s’engage qui l’acheminera en temps et en heure vers l’Art Institute of Chicago… » : 3e épisode du workshop POUR UN AUTRE CAHIER de DENIS FERDINANDE.

Lire la suite >

Soccer Removal

Après seulement un an d’existence, le club de football A.S. Velasca s’est déjà imposé comme la troisième équipe de Milan. « Soccer Removal », qui est une commande de l’A.S. Velasca, fera prochainement l’objet d’une publication : 1er épisode du workshop PARISLIKE AGAIN d’ALESSANDRO MERCURI.

Lire la suite >

Batman déboule chez POL

À l’occasion de la publication de son roman, DÉCEMBRE (POL, 2016), NICOLAS BOUYSSI nous en livre ici le making-of.

Lire la suite >

« Carte blanche à Isabelle Rozenbaum » : le live de l’inauguration de son exposition à La Cité du Vin

« Carte blanche à Isabelle Rozenbaum » : exposition d’ouverture de La Cité du Vin le 31 mai 2016 en présence du Président de la République, François Hollande et du Maire de Bordeaux, Alain Juppé : le live exclusif !

Lire la suite >

Planter le décor

Prendre des photos dans la ville, c’était peut-être cultiver l’ « œil de l’architecte » comme ils disaient, attentif aux moindres détails, volumes, et perspectives, mais c’était quand même autre chose à la fois : 1er épisode du Workshop MACHINATION, sur le Grand Paris, de RAPHAËLE BIDAULT-WADDINGTON.

Lire la suite >

Laurence Parisot ne fait pas la différence entre les maux et les mots… 63 auteurs lui expliquent

Salaire des grands patrons : LAURENCE PARISOT propose de faire les poches des écrivains…

Lire la suite >

Violence aux frontières : épisode 2

« Le trajet nomade distribue les hommes dans un espace ouvert, indéfini, non communiquant, sans clôtures, ni frontières. L’espace nomade est marqué par des traits qui s’effacent et se déplacent avec le trajet. » : 2e épisode du workshop VIOLENCE AUX FRONTIÈRES de THOMAS NAIL, accompagnant le Festival LA GRANDE PARADE MÉTÈQUE qui se tiendra à Romainville le 28 mai 2016.

Lire la suite >

Psycho-géo-photographie d’Isabelle Rozenbaum en 2 livres et 2 expositions

À l’occasion de l’ouverture de « La Cité du Vin », ISABELLE ROZENBAUM nous livre le making-of de l’ouvrage « officiel » de l’institution dont elle a réalisé les photographies et de l’exposition rétrospective y afférente. De même, elle nous présente sa TENTATIVE D’ÉPUISEMENT D’UN LIEU BORDELAIS, un second livre plus personnel consacré à l’architecture et à la photographie, ainsi que l’exposition de ses ANTICHAMBRES dans le cadre du « Festival international du Film d’Architecture et des Aventures constructives ».

Lire la suite >

Conversation avec Marco Vidal

MARCO VIDAL s’entretient avec CAROLINE HOCTAN sur le « fist », le style et le saint-esprit en littérature, mais également sur son anonymat comme sur celui d’ANTONI CASAS ROS pour nous révéler pourquoi, précisément, il est important de ne rien en connaître…

Lire la suite >

Antichambres // Antechambers

C’est le moment d’être « anti » paraît-il !… Pénétrez-donc dans les ANTICHAMBRES d’ISABELLE ROZENBAUM…

Lire la suite >

Nighthawks

« Que s’y dit-il ? Qu’advient-il, mais de qui ou quoi ? Quelque chose advient-il seulement ? » : 2e épisode du workshop POUR UN AUTRE CAHIER de DENIS FERDINANDE.

Lire la suite >

Violence aux frontières : épisode 1

La violence pratiquée à l’encontre des migrants ne s’exerce plus exclusivement dans l’espace géographique séparant deux espaces souverains. Aujourd’hui, la violence frontalière s’est normalisée et se diffuse au cœur de la société : 1e épisode du workshop VIOLENCE AUX FRONTIÈRES de THOMAS NAIL.

Lire la suite >

Le bonheur est dans le roman

À l’occasion de la publication de son roman, LES GENS HEUREUX N’ONT PAS D’HISTOIRE (Lattès, 2016), ÉLOÏSE LIÈVRE nous en livre ici le making-of.

Lire la suite >

Cyrille Martinez

CYRILLE MARTINEZ est notre invité à l’occasion de la publication d’ANECDOTES aux Éditions D-Fiction.

Lire la suite >

Entretien avec Cyrille Martinez

CYRILLE MARTINEZ s’entretient avec C. HOCTAN et J.-N. ORENGO sur son parcours de poète et de performeur de la scène littéraire française contemporaine : des expériences textuelles et scéniques à la publication d’oeuvres singulières dont plusieurs ont été traduites et publiées en Italie, au Canada et aux États-Unis, CYRILLE MARTINEZ nous dévoile son parcours et ses questionnements sur la création.

Lire la suite >

eBook : Anecdotes

Lectures publiques sans public, égo dimensionné pour la farce mégalomane, dèche petite-bourgeoise rockeuse, retour chez les parents faute de munitions et de jeunesse… Une vision du milieu de la poésie française par CYRILLE MARTINEZ qui répond parfaitement à celle d’ISIDORE DUCASSE qui, en son temps déjà, posait les préalables d’un véritable renouvellement poétique dans le pays. Français, encore un effort… si vous voulez être des poètes !

Lire la suite >

Une vie de paysages

À l’occasion de la publication de son essai sur Lawrence Durrell, UNE VIE DE PAYSAGES (Verdier, 2016), BÉATRICE COMMENGÉ nous en livre ici le making-of.

Lire la suite >

Tout un décor

« Une confusion à voir poindre dans le il / je. Je me prendrais pour l’auteur. Je me prendrai pour l’auteur. Ce futur irrévocable » : 1er épisode du workshop POUR UN AUTRE CAHIER de DENIS FERDINANDE.

Lire la suite >

Conversation avec Denis Lemasson

DENIS LEMASSON s’entretient avec XAVIER BOISSEL à propos de son roman : NOUS TRAVERSERONS ENSEMBLE (Plon, 2016).

Lire la suite >

Le Peuple est un arbre dont on cache la forêt

À l’occasion de la publication de son nouveau roman, FABRICATION DE LA GUERRE CIVILE (Le Seuil, 2016), CHARLES ROBINSON nous en livre ici le making-of.

Lire la suite >

Rentrée éditoriale 2016 : Découvrez nos nouveaux eBooks !

En cette rentrée éditoriale, D-Fiction publie les eBooks de JEAN-CHRISTIAN BOURCART, MARIAPIA BRACCHI, DANIEL CABANIS et GUILLAUME FAYARD : Découvrez-les ici !

Lire la suite >

Retour à Yirminadingrad : direction Adar !

Vous aimez Ballard, l’entropie sociale, la dystopie, Volodine, Dick, le genre post-apocalyptique, la dérive psycho-géographique dans des territoires incertains ? Vous avez dévoré YAMA MOKA TERMINUS de LÉO HENRY et JACQUES MUCCHIELLI aujourd’hui devenu introuvable ? Les ÉDITIONS DYSTOPIA s’apprêtent à en rééditer les différents volumes et à lancer le prochain : soyez de la partie !

Lire la suite >

Conversation avec Fabrice Bourlez

FABRICE BOURLEZ s’entretient avec XAVIER BOISSEL à propos de son essai : PULSIONS PASOLINIENNES (Franciscopolis/Les Presses du Réel, 2015).

Lire la suite >

« La Fleur du Capital » couronnée par le Prix de Flore 2015 : le live !

Après avoir été couronné par le PRIX SADE 2015 et la « Bourse découverte » du PRIX PRINCE PIERRE DE MONACO 2015, le PRIX DE FLORE 2015 vient d’être décerné à LA FLEUR DU CAPITAL de JEAN-NOËL ORENGO.

Lire la suite >

hors-champ

Indépendamment de ce qui arrive ou de ce qui n’arrive pas avec les personnes, DF restera toujours fidèle aux auteurs que le collectif a soutenus et défendus, notamment quand il s’agit de littérature comme, ici, avec « À fendre le coeur le plus dur », le splendide ouvrage de JÉRÔME FERRARI et OLIVER ROHE (Inculte-Dernière Marge, 2015) : un texte de XAVIER BOISSEL.

Lire la suite >

Le cas Betty Hill, une introduction à la psychologie prédictive

« Comment les idées nous viennent-elles ? Poser la question de cette particularité humaine, me la poser à moi afin de traiter ce problème : comment une idée est produite et, une fois émise, avec les termes de la langue dans mon cas, comment peu à peu elle prend une forme, un texte, s’accorde à d’autres idées, et devient parfois un concept ? » : DOMINIQ JENVREY nous présente le making-of de son dernier ouvrage, LE CAS BETTY HILL, UNE INTRODUCTION À LA PSYCHOLOGIE PRÉDICTIVE (Questions théoriques, 2015).

Lire la suite >

Le tombeau des reines*

Menant depuis de nombreuses années une réflexion sensible aux écrivains morts précipitamment, l’essayiste JACQUES BEAUDRY livre avec LE CIMETIÈRE DES FILLES ASSASSINÉES (Nota Bene, 2015), quatre face-à-face percutants. Les forces violentes qui cherchèrent à briser la vie intérieure de Sylvia Plath, d’Ingeborg Bachmann, de Sarah Kane et de Nelly Arcan n’étaient pas sans rapport avec celles qui ont bouleversé l’histoire de l’humanité, qui secouent encore son actualité et font du monde un « lieu de danger de mort permanent », pour les femmes tout particulièrement. Un texte d’ANNIE RIOUX.

Lire la suite >

Sleeping Works : de l’autre côté du sommeil

SLEEPING WORKS est un « Work in Progress » d’ISABELLE ROZENBAUM comprenant différentes réalisations vidéos, photographiques, textes et sons afin de créer une installation d’investigations globale qui puisse être visionnée et traversée comme un univers d’interrogations et d’initiations sur le monde du sommeil et du rêve, repoussant les frontières d’interprétation et de représentation mentale du visible. En constant devenir, l’ensemble de ces travaux propose une immersion où chacun de nous peut explorer et franchir autrement les coulisses de la nuit, où chacun peut faire naître sa propre expérience « de l’autre côté du sommeil ».
//
SLEEPING WORKS is a « Work in Progress » gathering of miscellaneous video productions, photos, texts, and sounds to create a set of comprehensive investigations which can be viewed and experienced as a universe of questions and introductions on the world of sleep and dream, pushing the boundaries of the interpretation and mental representation of the visible. In constant evolution, this body of work offers an immersion for each of us to explore and experience differently the backstage of the night, for each of us to create his own experience « on the other side of sleep ».

Lire la suite >

In Vino Veritas

Les heures passent, les tables gargantuesques se réorganisent, les verres se vident et la grammaire des gestes se recompose, par ISABELLE ROZENBAUM.

Lire la suite >

TINA is back

– Mais qu’est-ce que j’peux faire ? J’sais pas quoi faire. Qu’est ce que je peux faire ? J’sais pas quoi faire…
– Bah, jette-toi sur le nouveau numéro de TINA, lis-le et AUTOCENTRE-TOI ! : ça coûte juste 1 euro et ça peut te changer la vie, c’est-à-dire te faire faire quelque chose puisque tu le demandes tant !

Lire la suite >

Jean-Joseph Goux

JEAN-JOSEPH GOUX est notre invité exceptionnel à l’occasion de la publication de La VALEUR SANS IMAGES et de TÉLÉSCRIPTEUR WILLIAM BURROUGHS aux Éditions D-Fiction.

Lire la suite >

Entretien avec Jean-Joseph Goux

De mai 68 à la crise financière de septembre 2008, du phallogocentrisme au post-féminisme, de l’économie gérée à la finance folle, de l’argent matériel aux investissements volatiles, JEAN-JOSEPH GOUX tente de mettre au jour, dans cet entretien, les intrications entre économie politique (capital, monnaie, bourse des valeurs) et productions symboliques (littérature, arts plastiques) en apportant de féconds éclairages sur cette crise que nous traversons aujourd’hui. Rencontre avec un des représentants le plus méconnus mais des plus passionnants de la « French Theory ».

Lire la suite >

Les chimpanzés fictifs

Avec sa préface à TÉLÉSCRIPTEUR WILLIAM BURROUGHS du philosophe J.-J. GOUX, XAVIER BOISSEL présente l’un de deux titres du philosophe qui inaugurent sa collection PARALIPOMÈNES aux Éditions D-Fiction.

Lire la suite >

eBooks : La Valeur sans images & Téléscripteur William Burroughs

Les deux eBooks LA VALEUR SANS IMAGES et TÉLÉSCRIPTEUR WILLIAM BURROUGHS proposent des textes de JEAN-JOSEPH GOUX dont « Balzac, Renoir, Warhol : l’Empire de la cote boursière » est publié, ici, pour la première fois.

Lire la suite >

Vivre en lisant, lire en vivant, vivre et lire tout le temps

CÉCILE GUILBERT nous présente ici le making-of de son deuxième volume de lectures et de critiques, SANS ENTRAVES ET SANS TEMPS MORTS (Grasset, 2015), qui constitue l’un de ces rares et précieux manuels « de savoir-lire à l’usage de ceux qui veulent rester vivants ».

Lire la suite >

Connaissez-vous « Perou » ?

À la suite de la parution de « Considérant qu’il est plausible que de tels événements puissent à nouveau survenir : sur l’art municipal de détruire un bidonville » (Post-Éditions, 2014), LÉOPOLD LAMBERT nous invite à entendre SÉBASTIEN THIÉRY directeur du Pôle d’exploration des ressources urbaines (PEROU).

Lire la suite >

Des mots du jouir au jouir des mots

« C’est un moment d’écriture dont je suis, sans doute, voué à garder une nostalgie perpétuelle, quand bien même l’euphorie n’allait pas sans s’accompagner d’un vent de panique – panique, on peut l’entendre du dessous, évidemment, que l’on fasse sonner distinctement les deux premières syllabes du verbe paniquer où que l’on convoque le dieu Pan » : BERTRAND LECLAIR nous présente le making-of de son dernier ouvrage, LA VILLA DU JOUIR (Éd. Safran, 2015).

Lire la suite >

La Voyageuse de nuit projetée à La MEP

À l’occasion de l’exposition IMAGES SECONDES d’ÉRIC RONDEPIERRE à LA MEP, l’institution a acquis la vidéo LA VOYAGEUSE DE NUIT d’ISABELLE ROZENBAUM sur l’artiste qui fut l’invité de D-Fiction en 2010. Cette vidéo qui rejoint le fonds de la MEP fera, en outre, l’objet de deux projections sur grand écran les samedis 14 février et 14 mars 2015.

Lire la suite >

La Fleur du Capital en librairie et dans la presse

J.-N. ORENGO dans le magazine TRANSFUGE, dans LE PARISIEN, LE JDD, LE FIGARO, L’HUMANITÉ, LIRE, L’EXPRESS mais aussi sur FRANCE CULTURE, à LA MAISON DE LA POÉSIE, à la VILLA GILLET, etc.

Lire la suite >

Comment une fleur, pourquoi, en quelle fabrique ?

À l’occasion de la publication de son 1er roman, LA FLEUR DU CAPITAL (Grasset, 2015), JEAN-NOËL ORENGO nous en livre ici en exclusivité le making-of.

Lire la suite >

Va savoir…

« Oui, et c’est dire toute la beauté de la chose ; c’est dire : on ne sait jamais le mot, la splendeur, le deus ex machina, la bascule en vérité, ce qui fait décrocher le tableau (ou le fixer au mur pour la vie) et en sortir… » : un texte d’ANNIE RIOUX.

Lire la suite >

Conversation avec Didier Vivien

DIDIER VIVIEN s’entretient avec XAVIER BOISSEL à propos de son essai : ESTHÉTIQUE D’UN TRADER (Sens &Tonka, 2014). En pleine actualité JEFF KOONS et de ses plagiats, une lecture sérieuse de ce texte s’impose…

Lire la suite >

Nocturama

Après la publication de son première livre, THE BEAT DEGENERATION (Édition D-Fiction), G. MAR nous revient avec un deuxième livre, NOCTURAMA (Éditions Le Grand Os) dont il nous présente ici le making-of.

Lire la suite >

Marie-José Mondzain

MARIE-JOSÉ MONDZAIN est notre invitée exceptionnelle à l’occasion de la publication de L’APPÉTIT DE VOIR et de L’IMAGE, UNE AFFAIRE DE ZONE aux Éditions D-Fiction.

(Éditions D-Fiction, 2014).

Lire la suite >

Entretien avec Marie-José Mondzain

MARIE-JOSÉ MONDZAIN s’entretient avec Xavier Boissel, Hélène Clemente et Isabelle Rozenbaum sur l’origine de ses recherches sur l’image – ce qu’elle nomme plus précisément les « opérations imageantes » – et son besoin constant de ré-interroger les formes et les figures, pour défendre sans relâche la liberté du regard, la dignité des sujets et l’insoumission du jugement.

Lire la suite >

Ebooks : L’Appétit de voir & L’Image, une affaire de zone

Les deux eBooks L’APPÉTIT DE VOIR et L’IMAGE, UNE AFFAIRE DE ZONE proposent un choix de textes rédigés par MARIE-JOSÉ MONDZAIN entre 2004 et 2014. Les textes « Le devoir d’image » (2010), « L’image est une affaire de zone » (2012), « Le Tranchant » (2013) et « Sidération » (2014) sont publiés, ici, pour la première fois.

Lire la suite >

Rivières de la nuit : grains & issues

Alors qu’à la mi-août, l’Humanité avait déjà épuisé les ressources naturelles qu’elle peut produire en un an et que nous vivons désormais à crédit, en cette rentrée littéraire, XAVIER BOISSEL livre sur ce sujet une fable, aux confins de la science-fiction et du politique. S’inspirant de l’édification souterraine de la Réserve mondiale des semences en Arctique, il nous plonge dans un récit poétique et glaçant : RIVIÈRES DE LA NUIT (Éd. Inculte, 2014).

Lire la suite >

L’Histoire est une autre histoire

« Le récit a véritablement pris forme quand j’ai découvert qu’Alvin prit part aux missions de sauvetage suite à l’accident nucléaire de Palomares en 1966. On se rappelle de la séquence d’ouverture du film de Stanley Kubrick, Dr. Strangelove (1964) où un avion ravitailleur réapprovisionne en carburant un B-52 de sa longue, rigide et phallique perche. Deux ans plus tard au bord des côtes espagnoles, on assiste à un remake grandeur nature de la scène » : ALESSANDRO MERCURI nous livre le making-of de son dernier livre, LE DOSSIER ALVIN (Éditions art&fiction, 2014).

Lire la suite >

D-Fiction lance son label musical

D-Fiction lance son label musical : IN-TIME. Avec comme premier vinyle, le 45 tours de NICOLAS COMMENT : « L’ange du bizarre / T(ange)r ».

Lire la suite >

Notes sur notes : sur Sontag et la forme

« Je lis Sontag depuis quelques années pour autant de raisons qu’il existe de femmes en une seule, de façon fragmentaire et décousue » : notes sur SUSAN SONTAG et la forme… par ANNIE RIOUX.

Lire la suite >

Conversation avec Hanna Rose Shell

HANNA ROSE SHELL s’entretient avec HÉLÈNE CLEMENTE sur son dernier essai, NI VU NI CONNU : LE CAMOUFLAGE AU REGARD DE L’OBJECTIF (Zones Sensibles, 2014).

Lire la suite >

Bon appétit !

huiles hydrogénées ∖ shortening végétal ∖ polysorbate 80 ∖ nitrate de sodium ∖ enzyme microbienne ∖ benzoate de sodium ∖ 2-MI ∖ 4-MI ∖ lipase ∖ natamycine ∖ DLC ∖ strychnine ∖ inositate de dissoduim ∖ guanylate disodique ∖ dioxyde de silicium ∖ emballage de chair morte ∖ phosphate d’aluminuim ∖ aspartame… : un menu proposé par ISABELLE ROZENBAUM.

Lire la suite >

Conversation avec Catherine Perret

CATHERINE PERRET s’entretient avec HÉLÈNE CLEMENTE sur son dernier essai, L’ENSEIGNEMENT DE LA TORTURE : RÉFLEXIONS SUR JEAN AMÉRY (Le Seuil, 2013).

Lire la suite >

Taxidermie de la parole

Dans une courte note de travail, sur l’énonciation de la vérité, l’artiste LAWRENCE ABU HAMDAN évoque brièvement ses recherches sur la Taqîya, dans le contexte de l’émergence et de l’utilisation de logiciels de reconnaissance vocale à des fins perverses et dangereuses, par les gouvernements et leurs organismes associés : une analyse de HÉLÈNE CLEMENTE.

Lire la suite >

Alors que partout c’est la neige

« C’était un jour d’élections nationales. On avait réquisitionné un hôtel, notre hôtel, campé au sommet d’une boucle en retrait des villas coloniales, pour un discours partisan en faveur de ceux que le peuple allait réélire sans surprise. Nous venions d’aller déjeuner et nous nous apprêtions à partir en excursion vers les plantations de café, là-haut sur les plateaux frais et herbeux, avec Tình – notre easy rider –, le vent se levait. » : un texte d’ANNIE RIOUX.

Lire la suite >

Somnambule

Un homme se lève et marche. Il se met également à écrire. Pourtant, il fait nuit et il dort profondément : une ANTI-AUFKLÄRUNG EXPERIENCE d’OLIVIER NOURISSON.

Lire la suite >

La barbe d’Olympe de Gouges d’Eli Flory

ELI FLORY nous présente ici le making-of de son nouveau livre, LA BARBE D’OLYMPE DE GOUGES ET AUTRES OBJETS DE SCANDALE (Alma éditeur, 2014) : des portraits sensibles et très personnels de femmes qui ont eu, avant tout, le courage et le brio d’être elles-mêmes : Billie Holliday, Marie Curie, Mata Hari, Grisélidis Réal, Isadora Duncan, Mae West, Simone Silva, Françoise Sagan, Frida Kahlo, Violette Nozière, Maud Marin, Rosa Bonheur, Joséphine Baker, Madame Claude, Catherine de Suède, Marguerite Porete et tant d’autres…

Lire la suite >

Une nation de contrebandiers

Dans son livre SMUGGLER NATION HOW ILLICIT TRADE MADE AMERICA, paru cette année aux Éditions Oxford University Press, le chercheur et professeur de sciences politiques PETER ANDREAS relit l’histoire politique et économique des États-Unis à la lumière des activités de contrebande. Quelles relations ces pratiques informelles entretiennent-elles avec la construction et le développement de l’État et de ses appareils ? Dans le cadre de mes recherches sur le thème de la frontière, je vous propose une traduction de l’introduction de l’ouvrage.

Lire la suite >

Portrait de l’artiste en… petites culottes

Les petites culottes fantasmées, chiffonnées et portées d’ISABELLE ROZENBAUM…

Lire la suite >

La dernière énigme

Le « mauvais genre » vaudra toujours plus que la littérature « blanche », son nombrilisme petit-bourgeois et ses afféteries de style (a fortiori quand ladite littérature est écrite en français) – la preuve avec le dernier roman noir de DOMINIQUE MANOTTI : une correspondance de XAVIER BOISSEL.

Lire la suite >

Set in motion memories : sur un étrange leurre

À l’occasion de la mise en ligne de la superbe vidéo que PARISLIKE consacre à XAVIER BOISSEL, visionnons-la tout en replongeant dans le making-of que l’auteur avait rédigé pour nous présenter son livre, PARIS EST UN LEURRE (Inculte, 2012), essai qui relate l’édification, à la fin de la première guerre mondiale d’un « double » de Paris pour leurrer les pilotes allemands en route pour bombarder la capitale.

Lire la suite >

Croix noire

Trois regards correspondent ici à trois « pensées » agencées selon un ordre méticuleux : un extrait de la première pensée – du spectateur – est suivi d’un second extrait de la deuxième pensée – du critique -, suivi à son tour d’un extrait de la troisième pensée d’un artiste – ici, KASIMIR MALEVITCH – jusqu’à épuisement du montage complet dont les textes originaux sont donnés à lire à la suite de ce montage comme « mode d’emploi » de la lecture. Une expérience textuelle et photographique proposée
par C. HOCTAN & J. CORNU.

Lire la suite >

Ils disent qu’elles sont différentes

ILS NE VEULENT PLUS SAVOIR… par ISABELLE ROZENBAUM.

Lire la suite >

Découvertes // Discoveries

150 ans après l’abolition de l’esclavage aux États-Unis, l’expérience afro-américaine demeure reléguée aux marges de l’Histoire. Comment et pourquoi la culture dominante poursuit-elle le blanchiment du passé, sa révision dans le but d’exclure les noirs du récit historique et de nier les racines africaines de la république ? Pour répondre à ces questions, le journaliste BRIAN PALMER et l’éditrice ERIN HOLLAWAY PALMER, sa femme, ont déménagé en Virginie – dans l’une des 13 premières colonies anglaises, siège de la Capitale de la Confédération pendant la Guerre Civile, un lieu avec lequel Brian entretient des liens personnels profonds – afin d’y réaliser un documentaire éclairant quelques pans d’une histoire occultée.
//
One hundred and fifty years after the abolition of slavery in the United States, the African American experience is still consigned to the margins of American history. How and why does the dominant culture continue to whitewash the past, revising the historical narrative to exclude black people and deny the dark roots of the republic? Journalist BRIAN PALMER and his wife, ERIN HOLLAWAY PALMER, an editor, moved to Virginia – one of the original 13 English colonies, the capital of the Confederacy during the Civil War, and a place with deep personal connections for Brian – to make a documentary that brings some of this history to light.

Lire la suite >

Portrait d’homme

Trois regards correspondent ici à trois « pensées » agencées selon un ordre méticuleux : un extrait de la première pensée – du spectateur – est suivi d’un second extrait de la deuxième pensée – du critique -, suivi à son tour d’un extrait de la troisième pensée d’un artiste – ici, rapportée par l’historien VASARI – jusqu’à épuisement du montage complet dont les textes originaux sont donnés à lire à la suite de ce montage comme « mode d’emploi » de la lecture. Une expérience textuelle et photographique proposée
par C. HOCTAN & J. CORNU.

Lire la suite >

Les tampons : une écriture plasticienne

Des tampons à l’effigie de l’alphabet et de la ponctuation, considérés comme une machine à écrire sur toutes surfaces (murs, vitres, objets, tissus…) par J.-N. ORENGO.

Lire la suite >

La résurrection des angles morts

Avec LA CONJURATION qui fait suite à UN LIVRE BLANC, PHILIPPE VASSET poursuit son passionnant travail d’exofiction – cent coudées au-dessus des inepties radical chic et pro-situ qui fleurissent en cette rentrée littéraire : une correspondance de XAVIER BOISSEL.

Lire la suite >

Le Couronnement de la Vierge

Trois regards correspondent ici à trois « pensées » agencées selon un ordre méticuleux : un extrait de la première pensée – du spectateur – est suivi d’un second extrait de la deuxième pensée – du critique -, suivi à son tour d’un extrait de la troisième pensée d’un artiste – ici, de FRA ANGELICO – jusqu’à épuisement du montage complet dont les textes originaux sont donnés à lire à la suite de ce montage comme « mode d’emploi » de la lecture. Une expérience textuelle et photographique proposée
par C. HOCTAN & J. CORNU.

Lire la suite >

L’Annonciation du Corridor

Trois regards correspondent ici à trois « pensées » agencées selon un ordre méticuleux : un extrait de la première pensée – du spectateur – est suivi d’un second extrait de la deuxième pensée – du critique -, suivi à son tour d’un extrait de la troisième pensée d’un artiste – ici, de FRA ANGELICO – jusqu’à épuisement du montage complet dont les textes originaux sont donnés à lire à la suite de ce montage comme « mode d’emploi » de la lecture. Une expérience textuelle et photographique proposée par
C. HOCTAN & J. CORNU.

Lire la suite >

Par delà le froid buffet

En rangeant de vieux dossiers, je retrouve la version PDF du livre L’ESPACE DÉFENSIF écrit par l’architecte et urbaniste canadien OSCAR NEWMAN. Dans cet ouvrage paru en 1972, je prends connaissance de ses thèses urbaines de son approche d’un « urbanisme défensif », posé là comme véritable discipline de prévention des crimes par une utilisation conceptualisée du « design urbain environnemental ».

Lire la suite >

Feersum Endjinn

Qu’est-ce que FEERSUM ENDJINN ? Réponse de JEAN-LUC A. D’ASCIANO, l’éditeur de cet effroyable roman…

Lire la suite >

Trois personnages dans une pièce

Trois regards correspondent ici à trois « pensées » agencées selon un ordre méticuleux : un extrait de la première pensée – du spectateur – est suivi d’un second extrait de la deuxième pensée – du critique -, suivi à son tour d’un extrait de la troisième pensée d’un artiste – ici, de FRANCIS BACON – jusqu’à épuisement du montage complet dont les textes originaux sont donnés à lire à la suite de ce montage comme « mode d’emploi » de la lecture. Une expérience textuelle et photographique proposée par
C. HOCTAN & J. CORNU.

Lire la suite >

Surface-China invite Isabelle Rozenbaum

Des photographies d’ISABELLE ROZENBAUM réalisées dans le cadre du projet COMMENT J’AI PERDU AU PMU sont à l’honneur dans le magazine sino-américain SURFACE-CHINA.

Lire la suite >

Krafwerk, vers un nouvel âge de la coopération

En France, la question du logement est plus que jamais circonscrite par le traumatisme associé aux grands ensembles collectifs d’habitation et par l’impasse écologique et sociale à laquelle conduit la maison individuelle. Les réglementations tatillonnes, les budgets limités et la déqualification des entreprises de construction rendent par ailleurs difficiles les innovations. Faut-il alors désespérer de l’architecture du logement ? Certainement pas, et c’est de Suisse voisine que vient peut-être l’une des initiatives les plus stimulantes. VALÉRY DIDELON dans le cadre des correspondances de la revue CRITICAT.

Lire la suite >

De quelle femme suis-je le nom ?

Quelle est la véritable responsabilité des femmes concernant leur place ou leur représentation sociale, culturelle et politique dans nos sociétés ? Mais aussi : pourquoi cette question n’est pratiquement jamais abordée par personne ou si rarement ? Pour y répondre à sa manière, C. HOCTAN propose ici une lecture croisée de la dernière livraison de la revue TINA avec une biographie consacrée à la banquière de la JP Morgan qui serait à l’origine de la crise mondiale.

Lire la suite >

Comment j’ai perdu au PMU

Les combinaisons, les pronostics, les cartes, les rencontres, les espoirs, les voeux, l’étude de moeurs, se lever tôt, se mêler aux joueurs, rien n’y a fait… ISABELLE ROZENBAUM a perdu !

Lire la suite >

Alcyon projetée au Musée Géo-Charles

Cette exposition autour de la « bicyclette » à travers les âges rend compte d’un certain nombre d’oeuvres d’art produites sur le sujet. La vidéo « Alcyon » d’ISABELLE ROZENBAUM, réalisée dans le cadre de l’invitation de l’écrivain PHILIPPE BORDAS sur D-Fiction, a ainsi été choisie par le Musée GÉO-CHARLES pour figurer dans cette exposition, du 19 juin au 3 novembre 2013.

Lire la suite >

Insomnies

« Ils m’ont poussée jusqu’à l’épuisement, des images diurnes et nocturnes se sont fondues envisageant une réalité, une autre réalité » : par ISABELLE ROZENBAUM.

Lire la suite >

La Bible de l’Avant-Garde dans Celebrity Café

Publication de CANTO DES CANTOS, nouvel extrait de LA BIBLE DE L’AVANT-GARDE de J.-N. ORENGO, dans la nouvelle revue de Jean-François Bory : CELEBRITY CAFÉ.

Lire la suite >

Aran : intercalaire 1 // Aran : Spacer 1

Ces brefs récits de voyage de PHILIPPE RAHMY, croqués sur le vif, sont des laboratoires permettant d’expérimenter séparément différents modes de saisie du territoire (interview, collecte d’informations, travail sur archives, reportage, mais aussi écriture d’invention et poésie) qui seront par la suite développés dans le projet central.
These short travel stories of PHILIPPE RAHMY, written in the action, are the laboratories letting us experiment separately different ways of picturing the territory (interview, information gathering, archive work, covering, but also creative writing and poetry) which will then be developed in the main project.

Lire la suite >

Le silence de l’oiseau

« Grâce soit rendue à ces empreintes, ondoyantes et furtives, d’un monde où, comme un effleurement à la surface de l’eau, frémissent les rêves : dans ce fil tendu entre nos nuits, le dissemblable rejoint silencieusement l’immémorial » : sur les photographies de CHRISTOPHE MACQUET par XAVIER BOISSEL.

Lire la suite >

En route pour Pocerolandia

ANTHONY POIRAUDEAU nous présente ici le making-of de son livre, PROJET EL POCERO – deuxième ouvrage d’une nouvelle série de publications initiée au printemps 2012 par les ÉDITIONS INCULTE – qui relate l’édification de cette ville nouvelle mégalomane d’El Quiñon, symbole de la fièvre immobilière sans précédent qui s’empara de l’Espagne au cours de la dernière décennie.

Lire la suite >

Ces corps à veiller comme un saint sacrement

« Qu’y a-t-il dans le corps de l’autre que je veuille posséder avec tant d’ardeur dans le combat, dont je veuille vérifier la présence avec tant de précision dans le Livre ? » Le dernier livre de MATHIEU RIBOULET (récompensé par le Prix Décembre 2012) présenté par ANNIE RIOUX.

Lire la suite >

Rêve noir # 1 Black Dream

RÊVE NOIR # 1 BLACK DREAM, une création vidéo d’ISABELLE ROZENBAUM accompagnée d’un texte sériel de C. HOCTAN.

Lire la suite >

Dormeuses // Sleepers

Entrer dans le sommeil, lieu de l’oubli de soi et de l’inconscient, lieu où se défont les masques et où la « personna » s’effrite, et cependant en ce lieu se trouver, ne pas perdre tout à fait son image, ne pas rompre définitivement les fils qui relient au monde conscient, vouloir encore découvrir là où la vie devient imperceptible, poursuivre une quête de soi dans l’abandon de soi… : un texte du curator DIETER WIECZOREK sur cette série d’ISABELLE ROZENBAUM.

Lire la suite >

Lancement de la collection Body Double

Les textes de D. FERDINANDE et J.-N. ORENGO inaugurent aux Éditions D-Fiction la collection BODY DOUBLE qui associe systématiquement aux grandes voies du passé, celles du présent, et donc publie deux textes en un seul, l’un d’un auteur passé, l’autre d’un auteur d’aujourd’hui, chacun indépendant, mais toujours liés par des canaux qui sont ceux de la filiation artistique ou intellectuelle.

Lire la suite >

Entretien avec Denis Ferdinande

DENIS FERDINANDE s’entretient avec C. HOCTAN et J.-N. ORENGO sur l’écriture – sa possibilité ou son impossibilité – et sa raison d’être tout simplement par et à travers l’écriture à laquelle il consacre son existence.

Lire la suite >

Inédit : Après les Cylindres

Extrait d’un opuscule de DENIS FERDINANDE inédit encore, et intitulé APRÈS LES CYLINDRES, il y est question d’un personnage qui, depuis Paris, effectue des séjours oniriques en Ecuador, déployant de seules cartes de ce pays afin d’en parcourir les villes (Quito, Guayaquil). La raison de ces séjours est inconnue, inconnue à l’auteur lui-même, qui n’en démontera nulle part l’énigme.

Lire la suite >

eBook : Les Fusées de C.B.

LES FUSÉES DE C. B. de DENIS FERDINANDE inaugurent aux Éditions D-Fiction la collection BODY DOUBLE qui associe systématiquement aux grandes voies du passé, celles du présent, et donc publie deux textes en un seul, l’un d’un auteur passé, l’autre d’un auteur d’aujourd’hui, chacun indépendant, mais toujours liés par des canaux qui sont ceux de la filiation artistique ou intellectuelle.

Lire la suite >

Un homme me regarde

« Il y a quelques années, j’étais philosophe. Je veux dire par là que j’ai écrit des livres, des articles de philosophie. Cela fait déjà un certain temps que j’ai arrêté, sans savoir si cet arrêt était provisoire ou définitif, question qui n’intéresse que moi. Mais il arrive qu’en souvenir de ce temps où j’étais philosophe, on me propose d’écrire, d’intervenir ici ou là. C’est comme ça que j’ai reçu une invitation à écrire sur cette image. Je reçois donc la photographie attachée à un courrier électronique, et je l’ouvre sur mon ordinateur. » Par MURIEL COMBES.

Lire la suite >

La ville abandonnée // The Abandoned City

LA VILLE ABANDONNÉE // THE ABANDONED CITY est un workshop de PHILIPPE RAHMY publié en exclusivité sur D-Fiction et qui permettra à son auteur d’établir – à travers 15 voyages pour 15 textes écrits sur le vif – une cartographie du friable, du périmé, du déjeté, qui se superposera à l’inventaire objectif et comptable des mappemondes.

Lire la suite >

Le machisme est-il soluble dans une tomate ?

« Avec l’autofiction, la subtilité s’efface : si vous mettez à plat vos inquiétudes sans filtre, sans composition, même avec un pseudo, le problème du moi restera entier. Dire je c’est s’exposer, faire croire qu’on prend des risques. Au nom de quoi mon expérience est-elle exceptionnelle ? » par VÉRONIQUE PITTOLO.

Lire la suite >

J’étais sous Tofranil quand j’étais Gagarine, Interview

« …À certains moments les halètements de la machine narrative se font un peu plus énergiques qu’à d’autres, hein ? Tu vois ce que je veux dire ? Tu sais que t’es mignon ? Tu ne veux pas que je te suce ? Aller ! Une pipe et on fait l’interview… » par PIERRE DENAN

Lire la suite >

Ent(r)e nous…

CHUS MARTINEZ, fantôme transsexuelle communudiste vous présente sa critique de l’exposition de LORETO MARTINEZ TRONCOSO, artiste espagnole présentée actuellement à la ferme du Buisson ainsi que son festival de clôture « Noturno », le samedi 12 janvier.

Lire la suite >

Le Prince impérial et son chien Néro

Trois regards correspondent ici à trois « pensées » agencées selon un ordre méticuleux : un extrait de la première pensée – du spectateur – est suivi d’un second extrait de la deuxième pensée – du critique -, suivi à son tour d’un extrait de la troisième pensée d’un artiste – ici, de J.-B. CARPEAUX – jusqu’à épuisement du montage complet dont les textes originaux sont donnés à lire à la suite de ce montage comme « mode d’emploi » de la lecture. Une expérience textuelle et photographique proposée
par C. HOCTAN & J. CORNU.

Lire la suite >

La fin du monde selon vous

Après un Last Suppers le 20 décembre 2012 au Purgatoire-54 Paradis où nous avons fêté à plus de 300 invités cette Fin du Monde prophétisée par les Mayas, retrouvons ici les textes fictionnels, les vidéos, les photographies, les créations musicales ainsi que les performances culinaires présentés lors de cette soirée et parions que ces créations nous révéleront de quoi aborder le nouveau monde avec inspiration… :mrgreen:

Lire la suite >

La fin du monde en textes fictionnels

Lire et relire la FIN DU MONDE en 23 textes fictionnels par RAPHAËLE BIDAULT-WADDINGTON, ANNA BLUME, EMMANUEL BOURDAUD, DANIEL CABANIS, BÉATRICE COMMENGÉ, PIERRE DENAN, DENIS FERDINANDE, HÉLÈNE GAUDY, DOMINIQ JENVREY, FRÉDÉRIC LAÉ, ISABELLE LARTAULT, G.MAR, JULIETTE MÉZENC, ÉMILIE NOTÉRIS & ANNIE RIOUX, VÉRONIQUE PITTOLO, CHRISTOPHE DU PONTAVICE, PHILIPPE RAHMY, LUCIE RICO, CHARLES ROBINSON, PAUL-HENRI SAUVAGE, ANNE SAVELLI, JOACHIM SÉNÉ et VINCENT THOLOMÉ.

Lire la suite >

La fin du monde en photographies

Regarder et regarder encore la FIN DU MONDE en deux séries de 4 photographies par IRIS LEGENDRE et PATRICIA LECOMTE.

Lire la suite >

La fin du monde en créations musicales

Écouter et réécouter la FIN DU MONDE en 2 créations musicales conçues pour l’occasion par ROMY et 3-4 PROD.

Lire la suite >

La fin du monde en performances culinaires

Déguster avec gourmandise la FIN DU MONDE à travers les mets concoctés et cuisinés en live pour ce LAST SUPPERS du 20 décembre 2012 par les performeuses OR DUCHAMP, CAMILLE LACROIX et LINH LÊ.

Lire la suite >

La fin d’un monde

Par où commencer ? La maternité ; la paternité. On arrive, on pense qu’on va rêver, le temps passe, on court partout, on regarde les gens et on apprend à se tenir. Une autre FIN DU MONDE par PIERRE COHEN-HADRIA.

Lire la suite >

« Si les femmes faisaient les maisons… », la croisade de Paulette Bernège

Au nom des dix millions de ménagères françaises, Paulette Bernège réclamait l’aménagement de logements fonctionnels, confortables et modernes, capables de mettre fin à l’asservissement séculaire des femmes aux besognes domestiques. MARIE-JEANNE DUMONT dans le cadre des correspondances de la revue CRITICAT.

Lire la suite >

Le jour le plus beau : extrait

Et soudain… ! Un nouvel extrait de J.-N. ORENGO. Que peut-on espérer de mieux ? 😉

Lire la suite >

Des silences

En 1954, le Front de Libération National, le parti politique socialiste algérien, est fondé afin d’obtenir de la France l’indépendance de l’Algérie. DES HOMMES (Minuit, 2009) s’ancre dans ce contexte où les fellaghas – qui forment la branche armée du FLN – enclenchent en 1960 les combats contre la France coloniale. ANNIE RIOUX revient sur ce roman, un des plus marquants de LAURENT MAUVIGNIER.

Lire la suite >

Occupy Wall Street

Quelle que soit sa tendance, « mouvementiste », « altermondialiste », « attaquiste », etc., pas un jour ne se passe sans que ses intellectuels en rupture ou ses « économistes atterrés » ne nous gratifient de leurs lumineuses analyses. Il appert que toutes ces contestations sont en soi louables, mais elles masquent in fine un déficit théorique. Une lecture décapante de XAVIER BOISSEL face à l’image du WORLDFINANCIALCENTER.COM

Lire la suite >

L’animal chaud

« Un animal chaud, une bête vivante venait de sortir de sa cage à reflet unique, je le voyais évoluer avec la stupeur lente et farouche que donne la liberté à peine reconquise… » : CÉCILE MAINARDI dans le cadre des correspondances de la revue VACARME.

Lire la suite >

Conversation avec Franck Pruja et Françoise Valéry

FRANÇOISE VALÉRY & FRANCK PRUJA reviennent sur leur parcours d’éditeurs à L’ATTENTE, maison d’édition bordelaise indépendante fondée en 1992 qui fête ses 20 ans cette année !

Lire la suite >

L’utopie médicale de la réanimation des corps (XIXe-XXIe siècles)

Les utopies semblent tracer les asymptotes des mouvements « optimistes » de l’histoire. Elles témoignent souvent de tentatives de réaliser des espérances bâties sur les fondations encore chancelantes de « nouveaux mondes » rêvés par des acteurs optimistes et volontaires. Il en va souvent ainsi dans le domaine des savoirs scientifiques et médicaux comme nous l’expliquent VINCENT BARRAS & FRANCESCO PANESE dans cet article publié par la revue MOUVEMENTS.

Lire la suite >

L’idéologie chrétienne Born Again

À quelques jours des élections américaines, D-Fiction publie un extrait de l’ouvrage « Born Again » d’ARTHUR KROKER, directeur de recherche en théorie critique de la culture et des technologies à l’UNIVERSITÉ DE VICTORIA au Canada où il y enseigne également les sciences politiques. Ce livre – publié en 2007 aux Éditions CTheory – apporte un éclairage intéressant sur le mouvement évangélique des Born Again – nés de l’Esprit – réunissant 40 millions d’adeptes sur 314 millions d’américains. La majorité des évangélistes américains sont ultra conservateurs et constituent la nouvelle droite religieuse du pays.

Lire la suite >

Entretien avec Philippe Bordas

PHILIPPE BORDAS s’entretient avec C. GUILBERT et J.-N. ORENGO sur la littérature, la photographie, la langue française et sur ce qu’il essaie d’atteindre à travers elle dans ses projets d’écriture.

Lire la suite >

Inédit : Suites enragées

Comment réinventer la langue française ? Comment écrire « autrement » ? PHILIPPE BORDAS suit les pas de SAINT-SIMON et de ses trouvailles textuelles pour D-Fiction.

Lire la suite >

La Blonde et le Bunker de Jakuta Alikavazovic

JAKUTA ALIKAVAZOVIC nous présente ici le making-of de son dernier livre (L’Olivier, 2012) : une fiction entre roman noir et enquête d’art sur la mystérieuse et non moins fabuleuse Collection CASTIGLIONI composée d’œuvres « qui ne sont pas faites pour être vues »…

Lire la suite >

Cinémalveillance

Une arme sert à descendre l’ennemi ; et les caméras, parallèles au revolver, sont elles aussi dirigées vers le bas : elles accompagnent, précèdent ou suivent, le mouvement du revolver – sa menace. Dans ses différentes possibilités (suivre ou précéder la destruction) se joue une morale du cinéma. Une analyse exclusive de FRÉDÉRIC NEYRAT pour D-Fiction.

Lire la suite >

D-Fiction au BAL

D-FICTION invité par le BAL pour une carte blanche le mercredi 17 octobre à 20h avec l’écrivain CECILE MAINARDI et la vidéaste ISABELLE ROZENBAUM.

Lire la suite >

Réanimation de Cécile Guilbert

CÉCILE GUILBERT nous présente ici le making-of de son dernier livre (Grasset, 2012) : une fiction entre le récit et le roman, entre la vie et la mort, entre le sommeil et l’éveil, un livre « miraculeux ».

Lire la suite >

Chambres noires

In bed with… ISABELLE ROZENBAUM !

Lire la suite >

La mariée mécanique : folklore de l’homme industriel de Marshall McLuhan

ÉMILIE NOTÉRIS nous présente le making-of du premier texte inédit de MARSHALL McLUHAN qu’elle a traduit, publié aux Éditions è®e en partenariat avec l’Espace multimédia Gantner.

Lire la suite >

Nos ruines

Cataclysmes de films hollywoodiens, images de catastrophes récentes, cités industrielles désertées : la ruine est un motif de notre époque, son décor, la forme dans laquelle elle se pense et se rêve. DIANE SCOTT dans le cadre des correspondances de la revue VACARME.

Lire la suite >

Supplément d’allégeance à l’humanité asservie

… qui divise les peuples manipulés qui condamnent le meurtre de leurs prochains sauf si leurs leaders décrètent que ce sont des ennemis qui permettent de canaliser notre colère et de contenir notre frustration devant les partis politiques qui passent leur temps à se déchirer pour obtenir le pouvoir qui est aujourd’hui entre les mains de religieux abjectes ou d’affairistes non élus démocratiquement qui…

Lire la suite >

Esquisse d’une esthétique de l’entropie : une aventure des années 60

XAVIER BOISSEL se propose ici d’explorer les liens entre la littérature de science-fiction des années soixante – principalement celle qui s’est écrite dans les pages du magazine britannique « New Worlds » – et l’avant-garde nord-américaine de l’époque – en particulier, le Minimalisme -, à partir du concept d’entropie, puissant foyer métaphorique qui irradie les productions littéraires et plastiques de ces années-là, où ne subsiste plus qu’un « monde sans hommes ». Ce texte qui est paru au printemps dans la revue L’ART MEME est proposé, à présent, ici-même !

Lire la suite >

Quand la fabulation monte aux barricades

ARRÊTEZ D’AVOIR des enfants ! En attendant la traduction de « Revenge Fantasies of the Politically Dispossessed »… Retour sur le premier livre traduit en français de l’écrivain et metteur en scène néo-Montréalais JACOB WREN par notre correspondante ANNIE RIOUX.

Lire la suite >

Entretien avec Alessandro Mercuri

ALESSANDRO MERCURI s’entretient avec C. HOCTAN et J.-N. ORENGO sur la philosophie, l’histoire de l’art, les sciences, la politique, le cinéma et la littérature en revenant sur ce que leur imbrication lui permet de réaliser dans son propre travail d’écriture.

Lire la suite >

La Bible de l’Avant-Garde à la Fondation d’entreprise Ricard

Lecture par J.-N. ORENGO d’extraits de LA BIBLE DE L’AVANT-GARDE à la FONDATION D’ENTREPRISE RICARD le 18 juin 2012.

Lire la suite >

La science du peuple

L’ère néolibérale inaugurée par les années Thatcher a eu un impact brutal sur les paysages urbains du Royaume-Uni. Dans ses films hypnotiques, un réalisateur exprime sa mélancolie par de longs plans fixes accompagnés en voix off de divagations littéraires. Dans ce texte écrit il y a plus de dix ans, il médite sur la capacité de poétiser le réel comme acte de résistance à ces bouleversements. PATRICK KEILLER dans le cadre des correspondances de la revue CRITICAT.

Lire la suite >

Conversation avec Christophe Hanna

« Si on nous offre la possibilité de planter 3 épingles dans la poupée, 62 % d’entre nous saisissent l’occasion et visent prioritairement ces cibles, dans ces proportions » in LES BERTHIER (Questions théoriques, 2012) : CHRISTOPHE HANNA s’entretient avec CAROLINE HOCTAN de ces « portraits statistiques ».

Lire la suite >

Une “vraie” épithète présidentielle

Le 1er mai, nous allons organiser la fête du travail, mais la fête du vrai travail, de ceux qui travaillent dur, de ceux qui sont exposés, qui souffrent, et qui ne veulent plus que quand on ne travaille pas on puisse gagner plus que quand on travaille… Une analyse de MARIE-ANNE PAVEAU.

Lire la suite >

Entretien avec David Lespiau

DAVID LESPIAU s’entretient avec C. HOCTAN et J.-N. ORENGO sur sa conception de la littérature et le travail de recherche et d’écriture qu’il poursuit autour de la poésie et du récit.

Lire la suite >

Ebook : Nocturne

DAVID LESPIAU, à partir d’un film de dix secondes, compose un ralenti sous forme de livre, prélevant dans le matériau mobile initial – le film -, des images sans figuration précise, autre que les teintes – nocturnes – qui deviennent l’occasion d’un texte. NOCTURNE est une nouvelle publication des Éditions D-Fiction.

Lire la suite >

Conversation avec Noëmi Waysfeld & Blik

D-Fiction partenaire du groupe NOËMI WAYSFELD & BLIK : à l’occasion de la sortie de leur premier album, KALYMA (2012), entretien exclusif avec la chanteuse NOËMI WAYSFELD.

Lire la suite >

Une purée de pois

Comment accèderai-je demain à mes données ? Ou plutôt à quelles données publiques politiquement correctes accèderai-je ? Sauf à migrer ailleurs ou m’enfoncer plus profondément dans les épaisseurs successives de l’Internet …

Lire la suite >

(Im)mobilité des déplacements extrêmes

La priorité des États n’est plus tant la seule sanction que la régulation préventive. Leur objectif est moins de punir un individu isolé que de gérer des flux ou d’anticiper leurs mouvements, des déplacements de groupes voir d’estimer, au préalable leur potentialité socio-économique.

Lire la suite >

Entre historique et intime

Prolégomènes à une réflexion sur la transmission littéraire de l’expérience dramatique où il est question de quelques recherches en littérature et, plus particulièrement, de HERVE GUIBERT et de LAURENT MAUVIGNIER, une correspondance d’ANNIE RIOUX.

Lire la suite >

Conversation avec Fabien Vallos

FABIEN VALLOS s’entretient avec ANTOINE DUFEU et CAROLINE HOCTAN de MIX., maison d’édition indépendante, qu’il a fondée en 2004.

Lire la suite >

Kaddish pour une strophe perdue dans le texte

Premier chant : Dans la joie de rester là / devant le bureau de papiers amoncelés & de passer le regard par la fenêtre aux vitres claires mais ruisselantes de pluie / il est certain qu’il vaut mieux écrire que sortir / déchirement pourtant /

Lire la suite >

Entretien avec Mark Featherstone

Entretien exceptionnel de MARK FEATHERSTONE avec HÉLÈNE CLEMENTE sur son activité de chercheur entre utopie, dystopie et hétérotopie… à travers les ruines et la violence du capitalisme contemporain.

Lire la suite >

Inédit : L’horreur de la « chose nationale »

Un article en exclusivité pour D-Fiction par MARK FEATHERSTONE et BETH JOHNSON intitulé « C’est la Serbie ou l’Horreur de la « chose nationale » à travers l’étude du film « A Serbian Film » ».

Lire la suite >

eBook : Utopie du Crime-Utopia of Crime

Les Éditions D-Fiction publient simultanément en anglais et en français UTOPIE DU CRIME traduit par JAKUTA ALIKAVAZOVIC.

Lire la suite >

Let England shake : the politics of the August Riots

Premier épisode du workshop BLOODY WINTER/L’HIVER SANGLANT proposé par D-Fiction sur le thème de l’émeute et de la publication exclusive du journal de travail de MARK FEATHERSTONE, chercheur en sociologie urbaine et maître de conférence à l’université de Keele à Manchester.

Lire la suite >

Let England shake : Reasoning Riots in the English Context

Deuxième & troisième épisode du workshop BLOODY WINTER/L’HIVER SANGLANT proposé par D-Fiction sur le thème de l’émeute et de la publication exclusive du journal de travail de MARK FEATHERSTONE, chercheur en sociologie urbaine et maître de conférence à l’université de Keele à Manchester : l’absence totale de positionnement critique des médias populaires britanniques, après les événements, est le fruit d’un long pourrissement.

Lire la suite >

Let England shake : The Rioter as Lumpenproletarian

Quatrième épisode du workshop BLOODY WINTER/L’HIVER SANGLANT proposé par D-Fiction sur le thème de l’émeute et de la publication exclusive du journal de travail de MARK FEATHERSTONE : le concept de Big Society lancé par James Cameron incarne l’irresponsabilité sociale et politique d’un gouvernement au service des plus puissants.

Lire la suite >

Let england shake : The Looter as Desiring Machine

Cinquième épisode du workshop BLOODY WINTER/L’HIVER SANGLANT proposé par D-Fiction sur le thème de l’émeute et de la publication exclusive du journal de travail de MARK FEATHERSTONE : dans sa manière de consommer, le pillard perturbe le métabolisme du capitalisme. Il se fixe au système et le saigne comme un vampire – un vampire lié à un système lui-même vampirique. Différents commentateurs de droite en Grande-Bretagne expliquent à quel point les pique-assiettes sont intolérables pour la société. La vérité est que le pique-assiette est un révolutionnaire silencieux qui s’ignore…

Lire la suite >

Let england shake : The Sick Society

Sixième épisode du workshop BLOODY WINTER/L’HIVER SANGLANT proposé par D-Fiction sur le thème de l’émeute et de la publication exclusive du journal de travail de MARK FEATHERSTONE : l’idée qu’un groupe d’enfants puisse rechercher un peu d’appartenance dans l’espace aride de la banlieue est typiquement perçu comme relevant d’un comportement antisocial. En revanche, le banlieusard « atomisé » qui vit au coeur de cette dernière et ne peut communiquer avec les autres est, lui, pleinement social. L’ironie est évidente. Et c’est précisément parce que tout cela est évident que le spectacle des émeutes était si important dès les premiers jours du mois d’août 2011. Le spectacle était absolument nécessaire au maintien de l’ordre social…

Lire la suite >

Humanité de l’insurrection : Paris (germinal – prairial, an III), Londres (août 2011)

Septième épisode du workshop BLOODY WINTER/L’HIVER SANGLANT proposé par D-Fiction sur le thème de l’émeute avec une première invitation autour du journal de travail de MARK FEATHERSTONE. L’historienne DÉBORAH COHEN nous parle ici indirectement des émeutes du 12 germinal et du 1er au 4 prairial an III (1er avril 1795 et 20-23 mai 1795) et des nuits anglaises d’août 2011 – événements dont le déroulement respectif est par ailleurs incomparable – pour souligner plus spécifiquement le halo de paroles et de silences qui les entoure.

Lire la suite >

Let England Shake : Rats and other Vermin, the Pathological Other

Huitième épisode du workshop BLOODY WINTER/L’HIVER SANGLANT proposé par D-Fiction sur le thème de l’émeute et de la publication exclusive du journal de travail de MARK FEATHERSTONE : de la société du spectacle de GUY DEBORD à l’hyper réalité de JEAN BAUDRILLARD. Comment les émeutes et les pillages ont été transformés en événement médiatique dévoré goulûment par la société comme les pillards consommèrent la rue anglaise. Ce spectacle des émeutes, presque cinématographique dans sa portée apocalyptique a pu rappelé le scénario des films de zombies tels que « 28 jours plus tard », où la société s’effondre dans un carnaval de violence et de consommation.

Lire la suite >

Une émeute de rêve

Neuvième épisode du workshop BLOODY WINTER/L’HIVER SANGLANT proposé par D-Fiction sur le thème de l’émeute avec une deuxième invitation autour du journal de travail de MARK FEATHERSTONE. Le sociologue ALEXANDRE DUCLOS nous parle ici des émeutiers de Londres qui, en ce mois d’août 2011, avant d’attaquer la horde innombrable des policiers britanniques, laissent tomber les pancartes. On ne leur pardonne pas. Ces pancartes laissées au sol ou oubliées restent en travers de la gorge de tous ceux qui pensent les émeutes.

Lire la suite >

Let england shake : The Normality of Crime

Dixième épisode du workshop BLOODY WINTER/L’HIVER SANGLANT proposé par D-Fiction sur le thème de l’émeute et de la publication exclusive du journal de travail de MARK FEATHERSTONE : la fonction du spectacle de la criminalité est nécessaire pour masquer l’horreur véritable de la société criminelle. Quel est ce système parfaitement capté par les séries télévisées où tout le monde se réfère à un système social régi par le principe de criminalité, plutôt que par la notion de droit ?

Lire la suite >

La yaourtière

La traversée d’un bâtiment, l’indication méthodique des points de passage, le maison à maison, la géographie d’une progression conceptualisée, la marque des généraux, l’apothéose du potlatch.

Lire la suite >

Entretien avec Mathieu Larnaudie

MATHIEU LARNAUDIE s’entretient avec C. HOCTAN et J.-N. ORENGO sur son parcours d’auteur et sa conception de la littérature.

Lire la suite >

Inédit : Edgar Berg – Diptyque

« Ton corps, nous le savons bien, et la position et la situation et la présentation de ton corps, Ed, la disposition de ton corps à cet instant précis qui n’est pas celui de ta mort, ni même celui de la découverte et de l’interrogation nécessaire qui succèdent à celui de ta mort, Ed, mais qui est l’instant où la découverte de ton corps est entérinée, classée, devenue phénomène (…) ». Par MATHIEU LARNAUDIE

Lire la suite >

Inédit : Le travail des passages

« Véro-Dodat : Choiseul : Sainte-Anne : Ben-Aïad : Grand Cerf : Bourg L’Abbé : Du Caire : Ponceau : Rohan : des Panoramas : Colbert : Vivienne : Brady : Puteau : du Havre : du Prado : des Princes : Molière : Royal : Vendôme : de la Madeleine : Jouffroy : Verdeau : Lhomme : de l’Ancre : Saint-André ». Par MATHIEU LARNAUDIE pour D-Fiction.

Lire la suite >

Sebald & Sens Fiction

À l’occasion du 10e anniversaire de la disparition de SEBALD, publication d’un texte de C. HOCTAN en hommage à l’écrivain (Inculte, 2011) pour comprendre comment la réalité et la fiction finissent toujours par faire sens…

Lire la suite >

Vie majuscule d’un malfaisant capital

Un portrait évocateur de DAVID AARONSON surnommé « Noodles », par FRANÇOIS MORICE à l’occasion de la publication de son anthologie, PAROLE DE TRUAND (Inculte, 2011).

Lire la suite >

Qu’est-ce qu’une photographie ?

À l’occasion de son passage à Paris dans le cadre du séminaire d’automne du BAL sur le thème des « images manquantes », D-Fiction publie un texte inédit en français d’ARIELLA AZOULAY, traduit par JAKUTA ALIKAVAZOVIC, sur la photographie et l’événement photographique.

Lire la suite >

Conversation avec Dominique Jenvrey

DOMINIQ JENVREY s’entretient avec NICOLAS WARC sur son travail et les concepts fictionnels qu’il forge et utilise dans ses oeuvres.

Lire la suite >

Projet Futurologique

Un extrait d’une fiction en cours de DOMINIQ JENVREY sur les Stromatolites, une nouvelle espèce venue bouleverser la Littérature… notamment française !

Lire la suite >

L’inhabitable rase

Un ouvrage récent, produit par le Pavillon de l’Arsenal, loue l’entreprise volontariste de construction de logements sociaux et d’amélioration de l’habitat dégradé que mène tambour battant la Ville de Paris. Légitime dans ses principes, cette politique de Bertrand Delanoë, maire PS depuis dix ans, mérite cependant d’être discutée, à l’heure où ses effets architecturaux deviennent visibles dans le paysage parisien et servent de support à son propre marketing. PIERRE CHABARD dans le cadre des correspondances de la revue CRITICAT.

Lire la suite >

The Nine Eleven in JBCQVF

LE 254e JOUR (11 sept. 2001), un texte-hommage de C. HOCTAN, dans la splendide revue J’AIME BEAUCOUP CE QUE VOUS FAITES !

Lire la suite >

Jean-François Bory

JEAN-FRANÇOIS BORY est notre invité à l’occasion de la publication aux Éditions D-Fiction de POÉSIES, À SUIVRE… Retour sur un itinéraire qui débute parmi les avant-gardes visuelles et sonores des années soixante et se poursuit aujourd’hui par des textes en prose, des calligrammes new-look, des expositions et des lectures.

Lire la suite >

Entretien avec Jean-François Bory

JEAN-FRANÇOIS BORY revient sur son parcours, sur ses choix de vie et ses oeuvres, sa conception de ce qu’est la création : « C’est très étrange que la plupart des gens croient que l’on peut être conservateur de musée et peintre ou, par exemple, bons professeurs et bons romanciers – on voit ce que ça donne ! Il est vrai que depuis plus de cinq mille ans des tas de gens croient en Dieu. Alors ! »

Lire la suite >

Ouvrage : Poésies, à suivre…

Cet ouvrage de JEAN-FRANÇOIS BORY est constitué de cinq « chants » anthologiques où l’on retrouvera notamment les splendides textes de « Pound Provisoirement Posthume » et « Roussel SARL ». Il paraît simultanément en version numérique et imprimée aux Éditions D-Fiction.

Lire la suite >

Nine Eleven

D’une certaine absence dans le paysage à un certain effacement sur les cartes postales… par le plasticien JOHN CORNU.

Lire la suite >

12 tribus // 12 Tribes

Une série couronnée par le « PRIX POLAROID INTERNATIONAL » en 2004.

Lire la suite >

Entretien avec Mikaël Hirsch

MIKAËL HIRSCH s’entretient avec C. HOCTAN et J.-N. ORENGO sur ses romans et son blog OMICRoN, tout en abordant sa vision de l’écriture et de la littérature à travers le prisme de l’Histoire.

Lire la suite >

Inédit : Les Mondes perdus

10 textes découlant ou inspirés du roman OMICRON de MIKAËL HIRSCH mais qui ne figurent pas dans l’ouvrage publiés par les Éditions Ramsay et sont présentés ici en exclusivité comme une sorte de « bonus » à l’ouvrage imprimé.

Lire la suite >

Inédit : Extraball

7 textes découlant ou inspirés du roman LES SUCCESSIONS de MIKAËL HIRSCH mais qui ne figurent pas dans l’ouvrage publiés par L’Éditeur et sont présentés ici en exclusivité comme une sorte de « bonus » à l’ouvrage imprimé en 2011.

Lire la suite >

L’éducation instrumentale

LIEUX-DITS (Allia, 2006) d’HELENE LING, brillante satire de la réification de Paris et des arts, nous avait fait forte impression ; c’est l’occasion pour nous de dire tout le bien que nous pensons de son dernier roman, REPENTIRS (Gallimard, 2011), objet romanesque d’une impressionnante maîtrise.

Lire la suite >

Metz, ville générique

On reproche parfois aux revues et aux critiques d’architecture de ne s’intéresser qu’aux œuvres d’exception, ces bâtiments que leurs commanditaires prestigieux, la notoriété de leur auteur, leurs innovations techniques ou leur pure séduction visuelle désignent tout naturellement à l’attention parce qu’ils sortent de l’ordinaire. Ce tropisme journalistique alimenterait de fait un cercle vicieux (un bâtiment est publié parce qu’exemplaire et exemplaire parce que publié) et donnerait une vision partiale et fallacieuse de l’architecture actuelle en dédaignant les travaux plus soucieux de bons usages que de belles images, sans parler des myriades de constructions médiocres jusqu’à l’indigence, dont chacun peut éprouver au quotidien les dysfonctionnements et la laideur. FRANÇOISE FROMONOT dans le cadre des correspondances de la revue CRITICAT.

Lire la suite >

Sforzinda

Et on ne peut plus s’entendre quand il n’y a que du nom propre, et on ne peut plus s’entendre quand il n’y a plus de nom propre.

Lire la suite >

Entretien avec Paul-Henri Sauvage

PAUL-HENRI SAUVAGE s’entretient avec C. HOCTAN et J.-N. ORENGO sur son parcours, sa conception de la littérature et sur l’avenir de la création sous format numérique.

Lire la suite >

Ebook : Miroitement du temps et des paroles perdues

Sorte de « Je me souviens » proustien plus que perécien, le « Miroitement du temps et des paroles perdues » réunit quarante-sept séquences débutant par le même « il y avait… » : Un eBook de PAUL-HENRI SAUVAGE.

Lire la suite >

Bourlinguer avec Dante

Un extrait de la fiction COPYRIGHT DANTE de C. HOCTAN & J.-N. ORENGO publié dans le volume collectif LE CIEL VU DE LA TERRE (Inculte, 2011).

Lire la suite >

L’avenir

Je travaille actuellement les traductions de deux articles de MARK FEATHERSTONE et BETH JOHNSON. Le premier article, « The horror of the National thing in A Serbian Film », complexe, me pose problème.

Lire la suite >

26/03/2011

La carte postale c’est encore plus bas.

Lire la suite >

Entretien avec Antoine Dufeu

ANTOINE DUFEU s’entretient avec C. HOCTAN et J.-N. ORENGO sur son parcours, ses ouvrages et sa conception de la littérature.

Lire la suite >

Inédit : Frankistan

Ce texte, un extrait d’une fiction en cours d’écriture d’ANTOINE DUFEU, est publié en exclusivité sur D-Fiction.

Lire la suite >

Inédit : eXit Christie

Une analyse critique d’ANTOINE DUFEU de l’argent, des femmes, des hommes et de ce cher Christie Malry, personnage mythique de B.-S. JOHNSON.

Lire la suite >

Saisissement du continu

…ure par elle-même, l’écriture saisie par elle-même, le continu du saisissement de l’écriture saisie par elle-même, saisie par elle-même, elle-même, saisie dans le continu de l’écrit…

Lire la suite >

Apocalypso

MARK FEATHERSTONE interroge longuement la notion d’apocalypse dans l’oeuvre de l’urbaniste et philosophe PAUL VIRILIO. Ce qui retient toute notre attention est la manière dont la pensée de FEATHERSTONE interagit avec les concepts de VIRILIO, éclairant certaines théories, apportant des éléments critiques, pour approfondir ou réfuter les idées développées par le philosophe français.

Lire la suite >

L’Appareil photo

J’ai toujours aimé les appareils simples ou passe-partout, le Polaroid ou le Sténopé, argentiques ou numériques, malgré mon apprentissage photographique de la chambre 4 x 5 et 20 x 25 inches, appareils grands formats très techniques et très encombrants…

Lire la suite >

08/02/2011

— le vieux style ! —

Lire la suite >

Après l’effondrement

LES EFFONDRES de MATHIEU LARNAUDIE (Actes Sud, 2010) se sont imposés à nous comme l’une des plus importantes fictions publiées en France en ce début du XXIe siècle. Pourquoi ? Comment ? XAVIER BOISSEL nous livre ici une analyse détaillée de cette oeuvre magistrale.

Lire la suite >

Zombies & frontières à l’ère néo-libérale

JEAN & JOHN COMAROFF pratiquent une anthropologie historique de la globalisation, une pratique sociologique dite imaginative…

Lire la suite >

La Bible de l’Avant-Garde, nouvel extrait

Nouvel extrait de LA BIBLE DE L’AVANT-GARDE de J.-N. ORENGO publié dans la revue INCULTE (janvier 2011).

Lire la suite >

22/11/2010

Peut-être n’y a t-il en cela rien de particulier…

Lire la suite >

La mise à jour, journal d’une journée

J.-N. ORENGO publie deux extraits de LA MISE À JOUR dans la revue D’ICI LA (juin & décembre 2010).

Lire la suite >

Les yeux fermés // The Eyes Closed

La volonté d’ISABELLE ROZENBAUM, dans cette série, a été d’exporter la tradition picturale en photographie.

Lire la suite >

Entretien avec Cécile Guilbert

CÉCILE GUILBERT s’entretient C. HOCTAN et J.-N. ORENGO sur les écrivains et les artistes auxquels elle a consacré de remarquables essais ainsi que sur la littérature et l’édition contemporaines.

Lire la suite >

À bas la république de la baisabilité !

Une intervention proposée à NINA POWER concernant la publicité de YVES ROCHER : « Liberté, Égalité, Beauté ».

Lire la suite >

Inédit : Écrire, pourquoi ?

« Si j’imagine que le criminel se souvient de son premier meurtre, le chasseur de sa première prise et tout un chacun de la première fois où il a fait l’amour, je me souviens parfaitement de ce jour où je n’ai pas écrit comme d’habitude sous l’effet d’une contrainte extérieure – j’entends par-là celle de la correspondance familiale ou des besognes scolaires – mais pour moi seule, pour « rien » ai-je envie de dire, comme par jeu ». Par CÉCILE GUILBERT pour D-Fiction.

Lire la suite >

Inédit : Trésor

Extrait d’un récit en cours d’écriture de CÉCILE GUILBERT, ce texte est publié en exclusivité sur D-Fiction.

Lire la suite >

Les natures mortes sont… mortes

La photographie culinaire de studio est à bout de souffle : mon désir pour elle, aussi…

Lire la suite >

Entretien avec Mathias Énard

MATHIAS ÉNARD s’entretient avec C. HOCTAN et J.-N. ORENGO sur son parcours et sa conception de l’écriture.

Lire la suite >

Inédit : Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants

Ce texte, un extrait du prochain roman de MATHIAS ÉNARD, est publié en avant-première sur D-Fiction.

Lire la suite >

Inédit : Éloge du rosé

Ce texte, un extrait de CHOSES BUES (un journal gustatif tenu par MATHIAS ÉNARD), est publié en exclusivité sur D-Fiction.

Lire la suite >

Short time, long time

Publication d’un extrait de SHORT TIME, LONG TIME : IL ETAIT UNE FOIS PATTAYA, une fiction en cours de J.-N. ORENGO.

Lire la suite >

La Bible de l’Avant-Garde au cipM

J.-N. ORENGO lira sérieusement un extrait de LA BIBLE… revue et corrigée made in Duchamp. C’est au cipM le 25 juin 2010.

Lire la suite >

Le Mari de Cécilia

LE MARI DE CÉCILIA de C. HOCTAN publié dans la revue INCULTE (juin 2010).

Lire la suite >

Entretien avec Éric Rondepierre

ÉRIC RONDEPIERRE s’entretient avec C. HOCTAN et J.-N. ORENGO sur son parcours, ses oeuvres et ses livres.

Lire la suite >

Inédit : Lettre à M.

Cette « LETTRE À M. » d’ÉRIC RONDEPIERRE est publiée en exclusivité sur D-Fiction.

Lire la suite >

Inédit : Suite en 20 images

Ces 20 photogrammes d’ÉRIC RONDEPIERRE, totalement inédits, proviennent d’un travail effectué entre 1999 et 2008 et sont publiés en exclusivité sur D-Fiction.

Lire la suite >

Journal new-yorkais

Déambulation fictionnelle de C. HOCTAN à New York en 2008, parmi les revues américaines, durant les dernières élections présidentielles.

Lire la suite >

Entretien avec Oliver Rohe

OLIVER ROHE s’entretient avec C. HOCTAN et J.-N. ORENGO sur son parcours, son oeuvre et sa conception de la littérature.

Lire la suite >

Inédit : 1980-2004

Extrait d’un roman en cours d’écriture d’OLIVER ROHE, ce texte est publié en exclusivité sur D-Fiction.

Lire la suite >

Inédit : La Maladie de Josef H.

« Mais je vous le répète encore aujourd’hui comme je vous l’ai répété hier : j’ignore pourquoi mon fils s’est réfugié dans le silence depuis le mois de décembre 1943 ». Par OLIVER ROHE pour D-Fiction.

Lire la suite >

Ils disent qu’elle est ratée

ILS NE VEULENT PLUS SAVOIR…

Lire la suite >

Entretien avec Isabelle Lartault

ISABELLE LARTAULT s’entretient avec C. HOCTAN et J.-N. ORENGO sur son parcours de performeuse à travers l’élaboration d’une oeuvre qui se veut protéiforme et continuelle dans son rapport au temps.

Lire la suite >

Inédit : N° 1244 – Visages de voyages

ISABELLE LARTAULT nous propose cette performance effectuée à Dijon, à Galerie À La Limite en mars 1981 ainsi qu’à l’École des Beaux-Arts en avril 1981.

Lire la suite >

Pol/A cherche Paula

« À la rencontre de Paula », un texte de C. HOCTAN pour l’exposition collective du LABEL HYPOTHÈSE à la Galerie Nivet-Carzon (juin-août 2009).

Lire la suite >

Entretien avec Jean-Christian Bourcart

J.-C. BOURCART s’entretient avec C. HOCTAN et ISABELLE ROZENBAUM à Brooklyn pour parler de son dernier livre, SINON LA MORT TE GAGNAIT (Le Point du Jour, 2008) et de sa prochaine exposition aux Rencontres d’Arles.

Lire la suite >

Ebook : Camden, New Jersey – Journal d’une introspection photographique

CAMDEN, NEW JERSEY – JOURNAL D’UNE INTROSPECTION PHOTOGRAPHIQUE est publié ici pour la première fois en format numérique accompagné de 26 reproductions photographiques de l’artiste.

Lire la suite >