KKKW

« Car ces gens-là, disait le Président qu’on aurait pas appelé melon au XXe siècle, n’étaient pas des êtres humains. Ces gens étaient le diable. » : 8e et dernier épisode du workshop TRIGGER WARNING (a.k.a. Finkielkrautrock) d’OLIVIER BENYAHYA.

Flan industriel

« Les ewoks étaient des êtres cinématographiques apparus au début des années 1980. Dotés d’un caractère noble et bienveillant, l’intégralité de leur surface corporelle était recouverte de longs poils rendant assez difficile de distinguer leurs membres et leur expression faciale. » : 7e épisode du workshop TRIGGER WARNING (a.k.a. Finkielkrautrock) d’OLIVIER BENYAHYA.

Platonic burrito

« Je m’étais remis à coucher avec des femmes qui n’étaient pas des professionnelles, et même si je conservais certains très bons souvenirs de ma période tarifée, retrouver le goût de la séduction était revigorant. » : 6e épisode du workshop TRIGGER WARNING (a.k.a. Finkielkrautrock) d’OLIVIER BENYAHYA.

Grand Remplacement

« Le gros avantage de Machin, pour beaucoup, c’était qu’il pouvait parler de n’importe quel sujet selon n’importe quel angle en restant scrupuleusement non-marquant. » : 5e épisode du workshop TRIGGER WARNING (a.k.a. Finkielkrautrock) d’OLIVIER BENYAHYA.

Swann et Horace

« Tout cela pour dire qu’à ce moment de mon existence, tabler sur l’extinction de l’espèce m’était simplement apparu comme l’alternative la plus viable à une stagnation personnelle dont je voyais clairement qu’elle inclinait à la pente. Et je me souviens de cette femme. Une journaliste. » : 4e épisode du workshop TRIGGER WARNING (a.k.a. Finkielkrautrock) d’OLIVIER BENYAHYA.

Civilisation continentale

« Des dizaines de milliers d’hommes et de femmes avaient passé un gilet jaune par dessus leurs vêtements, le gilet que chaque automobiliste était légalement tenu d’avoir dans son coffre pour le cas où il devrait circuler à pied sur une bande d’arrêt d’urgence… » : 3e épisode du workshop TRIGGER WARNING (a.k.a. Finkielkrautrock) d’OLIVIER BENYAHYA.

Globalisation

« Certains sur les réseaux sociaux disaient que les propos des deux animateurs sur la jeune femme semi-moche qui avait accusé le footballeur brésilien très populaire faisaient écho à ceux d’un chef d’État controversé » : 2e épisode du workshop TRIGGER WARNING (a.k.a. Finkielkrautrock) d’OLIVIER BENYAHYA.

Structures fluides

« J’étais un peu angoissé à l’idée que la race humaine ne se trouve pas assez avancée sur la voie de l’extinction lorsque mon argent aurait fini de brüler, mais au vu de ce qui sortait tous les jours à cette époque, les chances étaient limitées. » : 1er épisode du workshop TRIGGER WARNING (a.k.a. Finkielkrautrock) d’OLIVIER BENYAHYA.

Precious, Kanchev, Patrick et les autres

« 0n saisit que lui était chauffeur en Mongolie, qu’il aime les chevaux, et que la petite fille au visage radieux, aime monter à dos de chameau, qu’Oulan-Bator est une belle ville, et que Bordeaux est tchouchou, couci-couça, comprend-t-on » : 5e épisode du workshop ESPACES HOSPITALIERS de LAURENCE DE LA FUENTE.

Diffractions

« Des capsules de temps / Qui empêchent / De se tourner vers le futur / Et nous propulsent dans un éternel présent » : 4e épisode du workshop ESPACES HOSPITALIERS de LAURENCE DE LA FUENTE.