AutoAuschwitz

« Nous étions amples, confus, blêmes, immenses, nous vautrant comme des porcs dans la boue des peurs. » : un texte du brésilien FELIPE FRANCO MUNHOZ qui nous revient en ces temps de résurgence sombre, traduit en français par STÉPHANE CHAO.

Storytelling v/s Littérature : toute une histoire

Caroline Hoctan // Noli me legere // 5 novembre 2018

En ces temps de sidération et au regard des perspectives que nous offre la fiction par rapport à la réalité, voici quelques citations pour nous aider à faire les bons choix ou, tout simplement, nous inspirer face à cette prose uniforme que produisent tous ceux qui s’y consacrent tant sans le savoir…

Fin et ce qui s’ensuit

« Le nom se perdra, Confusion, dans la confusion même, ce que ne savent pas les plaques. » : 11e épisode du workshop POUR UN AUTRE CAHIER de DENIS FERDINANDE.

Le choc des métropoles

Correspondances // Le Collectif // Xavier Boissel // 5 septembre 2018

36 ans après sa parution aux États-Unis (1982), TOUT CE QUI EST SOLIDE SE VOLATILISE, le maître-essai de MARSHALL BERMAN, est enfin publié en langue française (Entremonde, 2018) : une correspondance de XAVIER BOISSEL.

«  »

« Et s’il n’est rien, pas le moindre objet qui puisse en tenir lieu, et si ce rien ne signe pas l’arrêt de mort sur l’instant du livre, il y aura toujours sa possible poursuite fût-ce dans le délitement même… » : 10e épisode du workshop POUR UN AUTRE CAHIER de DENIS FERDINANDE.

La littérature, anabase de la liberté

CHRISTIAN MOLINIER revient sur parcours d’éditeur et d’écrivain et nous rappelle, par l’expérience qu’il a eu de l’emprisonnement, que s’il existe quelque part une liberté absolue, ce n’est pas ailleurs qu’en littérature…

J’allais oublier…

« J’allais oublier — ce qui ne s’oublie pas : Nighthawks, il se peut que je sois doublé dans le feu de l’écriture si celle-ci s’ébruite… » : 9e épisode du workshop POUR UN AUTRE CAHIER de DENIS FERDINANDE.

Analyse, Opinion, Critique : découvrez AOC

AOC, nouveau quotidien d’idées, est propulsé ce 25 janvier. Qui est-il ? Que propose-t-il ? Où va-t-il ? Sa coordinatrice CÉCILE MOSCOVITZ nous répond.

Le machisme est-il soluble dans une tomate ?

In Progress // Opinions & Positions // 20 novembre 2017

Casanova disait que si « le plaisir existe, qu’on ne peut en jouir qu’en vie, la vie est donc un bonheur ». À l’époque glorieuse où on écrivait « Mémoires » sur une première de couverture, les hommes étaient-ils plus machos qu’aujourd’hui ? par VÉRONIQUE PITTOLO.

Moonshine

« Ce n’était pas notre faute : c’était la faute de Curitiba avec son âpre aspect de ville de l’intérieur, la faute du Jack Daniels que nous buvions pur pour l’occasion, et – bien sûr – c’était surtout la faute de William Faulkner. » : 1er texte du jeune écrivain brésilien FELIPE FRANCO MUNHOZ traduit en français par STÉPHANE CHAO.