Coronavirus, mon amour

Caroline Hoctan // Noli me legere // 8 mai 2020

Contre les « journaux de confinement » aussi « liitéraro-débilitants » que contre-productifs de certain(e)s, tenons-nous plutôt prêts, en tant qu’auteurs, à saisir la véritable autopoïèse planétaire qui est en train d’advenir, par C. HOCTAN.