Notes sur la zombification des masses

Correspondances // Xavier Boissel // 18 avril 2018

Nonobstant la vulgate « je fais de l’Histoire en faisant de la littérature » (qui permet de ne faire ni l’une ni l’autre) qui a triomphé l’hiver dernier lors de la (toujours consternante) remise des prix (dits) littéraires, il existe en France une littérature qui ne confine pas à l’insignifiance et qui tente d’étreindre notre réel entropique. En témoignent les deux derniers livres d’ÉRIC ARLIX, beaux comme la rencontre fortuite sur une table de dissection d’un roman de JG Ballard et d’un essai de Georges Perec : Une lecture de XAVIER BOISSEL.

Storytelling v/s Littérature

Caroline Hoctan // Noli me legere // 1 janvier 2018

En ces temps de sidération et au regard des perspectives que nous offre la fiction par rapport à la réalité, voici quelques citations pour nous aider à faire les bons choix ou, tout simplement, nous inspirer face à cette prose uniforme que produisent tous ceux qui s’y consacrent tant sans le savoir…

Conversation avec Philippe Vilain

Conversations & Entretiens // In Progress // 21 novembre 2016

PHILIPPE VILAIN s’entretient avec CAROLINE HOCTAN à propos de son nouvel essai : LA LITTÉRATURE SANS IDÉAL (Grasset, 2016).

La dernière énigme

Correspondances // Xavier Boissel // 10 janvier 2014

Le « mauvais genre » vaudra toujours plus que la littérature « blanche », son nombrilisme petit-bourgeois et ses afféteries de style (a fortiori quand ladite littérature est écrite en français) – la preuve avec le dernier roman noir de DOMINIQUE MANOTTI : une correspondance de XAVIER BOISSEL.

Conversation avec Christophe Hanna

« Si on nous offre la possibilité de planter 3 épingles dans la poupée, 62 % d’entre nous saisissent l’occasion et visent prioritairement ces cibles, dans ces proportions » in LES BERTHIER (Questions théoriques, 2012) : CHRISTOPHE HANNA s’entretient avec CAROLINE HOCTAN de ces « portraits statistiques ».