Drame

« Et la voix, cette voix revenue de loin, douloureuse, d’une certaine puissance toutefois, se perdant dans la fiction de l’If : If ou l’amour en allé, que serait-ce ? » : 5e épisode du workshop POUR UN AUTRE CAHIER de DENIS FERDINANDE.

Dallas, city of hate

« Les aventures des FEUX DE L’AMOUR ont lieu dans l’état du Wisconsin au sein d’une ville fictive du nom de Genoa City. D’autres séries se déroulent dans des lieux non imaginaires, bien réels telle la série DALLAS dont l’action se situe tout naturellement à… Dallas » : 4e épisode du workshop PARISLIKE AGAIN d’ALESSANDRO MERCURI.

Partir dans le décor

… ce qui est à l’œuvre est justement un processus d’effiction, d’effet de fiction dont nous sommes, là exactement, en train d’essayer de démembrer les mécanismes : 3e épisode du Workshop MACHINATION, sur le Grand Paris, de RAPHAËLE BIDAULT-WADDINGTON.

La disparition

« Destruction de la bande affectant l’intégrité de l’enregistrement tout comme le fil de l’écoute, il y aura part manquante, et peut-être cela tient-il lieu de drame » : 4e épisode du workshop POUR UN AUTRE CAHIER de DENIS FERDINANDE.

Dans la toile

« …quel musée le renferme, le dévoile, je veux dire l’original même, devient l’unique question, une recherche s’engage qui l’acheminera en temps et en heure vers l’Art Institute of Chicago… » : 3e épisode du workshop POUR UN AUTRE CAHIER de DENIS FERDINANDE.

Nighthawks

« Que s’y dit-il ? Qu’advient-il, mais de qui ou quoi ? Quelque chose advient-il seulement ? » : 2e épisode du workshop POUR UN AUTRE CAHIER de DENIS FERDINANDE.

Tout un décor

« Une confusion à voir poindre dans le il / je. Je me prendrais pour l’auteur. Je me prendrai pour l’auteur. Ce futur irrévocable » : 1er épisode du workshop POUR UN AUTRE CAHIER de DENIS FERDINANDE.

Le jour le plus beau : extrait

Jean-Noël Orengo // Le jour le plus beau // 1 décembre 2012

Et soudain… ! Un nouvel extrait de J.-N. ORENGO. Que peut-on espérer de mieux ? 😉

La mise à jour, journal d’une journée

J.-N. ORENGO publie deux extraits de LA MISE À JOUR dans la revue D’ICI LA (juin & décembre 2010).