Les mots et les traces : des frontières

In Progress // Making-of // 1 février 2019

À l’occasion de la publication de son implacable et virtuose roman, FRONTIÈRES (Fayard, 2019), OLIVIER BENYAHYA nous en donne ici le making-of.

Violences aux frontières : Épisode 3

Historiquement parlant, il existe quatre grands types d’expulsion qui coïncident avec les quatre grandes périodes historiques : préhistoriques, antiques, médiévales et modernes. Aujourd’hui, les quatre formes énoncées sont opérantes en même temps. THOMAS NAIL s’entretient avec HÉLÈNE CLEMENTE au sujet de son ouvrage, FIGURE OF THE MIGRANT (Stanford University Press, 2015).

Violence aux frontières : épisode 2

« Le trajet nomade distribue les hommes dans un espace ouvert, indéfini, non communiquant, sans clôtures, ni frontières. L’espace nomade est marqué par des traits qui s’effacent et se déplacent avec le trajet. » : 2e épisode du workshop VIOLENCE AUX FRONTIÈRES de THOMAS NAIL, accompagnant le Festival LA GRANDE PARADE MÉTÈQUE qui se tiendra à Romainville le 28 mai 2016.

Violence aux frontières : épisode 1

La violence pratiquée à l’encontre des migrants ne s’exerce plus exclusivement dans l’espace géographique séparant deux espaces souverains. Aujourd’hui, la violence frontalière s’est normalisée et se diffuse au cœur de la société : 1e épisode du workshop VIOLENCE AUX FRONTIÈRES de THOMAS NAIL.

Conversation avec Olivier Benyahya

OLIVIER BENYAHYA s’entretient avec HÉLÈNE CLEMENTE à propos de son nouveau roman LAZAR (L’Éditeur Singulier, 2016).

Une nation de contrebandiers

Atelier // Hélène Clemente // 5 février 2014

Dans son livre SMUGGLER NATION HOW ILLICIT TRADE MADE AMERICA, paru cette année aux Éditions Oxford University Press, le chercheur et professeur de sciences politiques PETER ANDREAS relit l’histoire politique et économique des États-Unis à la lumière des activités de contrebande. Quelles relations ces pratiques informelles entretiennent-elles avec la construction et le développement de l’État et de ses appareils ? Dans le cadre de mes recherches sur le thème de la frontière, je vous propose une traduction de l’introduction de l’ouvrage.