Conversation avec Alessandro Mercuri

Conversations & Entretiens // In Progress // 15 juillet 2019

À l’occasion de la publication de son livre époustouflant, HOLYHOOD, VOL. 1 — GUADALUPE, CALIFORNIA (art&fiction, 2019) que l’on peut considérer sans hésitation comme l’un des livres les plus importants jamais écrits sur les États-Unis, ALESSANDRO MERCURI nous parle de la fictionnalisation du réel, à moins que ce soit de la réalité de la fiction américaine, notamment à travers l’histoire de son « État doré » et de sa cité mondiale du cinéma qui, avant d’être la célèbre Hollywood – le « Bois du houx » – aurait été cette « Cité du sacré » égyptienne : Holyhood.

L’Au-delà en streaming

Encore à la fin du 16e siècle, Hamlet lors du fameux épisode où il contemple ce qui reste du pauvre Yorick, jadis si drôle et vivant, n’en conçoit pas une peur « moderne » de la mortalité reconnue comme définitive… : 7e épisode du workshop LES STATUTS DE K. de FRÉDÉRIC MOULIN.

La disparition

« Destruction de la bande affectant l’intégrité de l’enregistrement tout comme le fil de l’écoute, il y aura part manquante, et peut-être cela tient-il lieu de drame » : 4e épisode du workshop POUR UN AUTRE CAHIER de DENIS FERDINANDE.

Dans la toile

« …quel musée le renferme, le dévoile, je veux dire l’original même, devient l’unique question, une recherche s’engage qui l’acheminera en temps et en heure vers l’Art Institute of Chicago… » : 3e épisode du workshop POUR UN AUTRE CAHIER de DENIS FERDINANDE.