GILLES MAGNIONT s’entretient avec XAVIER BOISSEL à l’occasion de la publication de son nouvel essai : GUERRE CIVILE DES FRANÇAIS SUR LE GENRE (On verra bien, 2020).

« Car ces gens-là, disait le Président qu’on aurait pas appelé melon au XXe siècle, n’étaient pas des êtres humains. Ces gens étaient le diable. » : 8e et dernier épisode du workshop TRIGGER WARNING (a.k.a. Finkielkrautrock) d’OLIVIER BENYAHYA.

Correspondances // Xavier Boissel // 15 mai 2020

En ces temps de confinement et de diffusion massive de récits auto-promotionnels d’une rare niaiserie, peut-être serait-il temps de lire de vrais livres, comme les deux derniers romans de PATRICE JEAN : une correspondance de XAVIER BOISSEL.

« Les ewoks étaient des êtres cinématographiques apparus au début des années 1980. Dotés d’un caractère noble et bienveillant, l’intégralité de leur surface corporelle était recouverte de longs poils rendant assez difficile de distinguer leurs membres et leur expression faciale. » : 7e épisode du workshop TRIGGER WARNING (a.k.a. Finkielkrautrock) d’OLIVIER BENYAHYA.

Caroline Hoctan // Noli me legere // 8 mai 2020

Contre les « journaux de confinement » aussi « liitéraro-débilitants » que contre-productifs de certain(e)s, tenons-nous plutôt prêts, en tant qu’auteurs, à saisir la véritable autopoïèse planétaire qui est en train d’advenir, par C. HOCTAN.

Copyright © D-Fiction