Les braves soutiens de la bonne cause

« Le vice et la vertu, la pureté et l’impureté, c’est toujours la même histoire, la même lutte du bien et du mal, des bons et des mauvais anges, et dans cette lutte, c’est toujours l’ange, le bon ange qui manie le glaive, et c’est toujours les grandes têtes comiques de la littérature qui dénoncent et rient de cette farce… » : 4e épisode du workshop DEUX MARQUIS PROVENÇAUX de MARIE-PAULE FARINA.

Il faut danser comme va le violon, à ce que dit Sancho Pansa

« Un duc, un financier, un juge, un évêque, tout l’Ancien Régime corrompu est là qui cherche désespérément à renouveler son imaginaire… » : 3e épisode du workshop DEUX MARQUIS PROVENÇAUX de MARIE-PAULE FARINA.

Femmes : Lisez Sade de toute urgence !

Femmes, lisez Sade de toute urgence ! Un homme tendre qui fait, le sourire aux lèvres, l’apologie du vice, ça libère dans un éclat de rire des hommes noirs qui, le couteau à la main, font l’apologie de la vertu. Quelle douce et nécessaire thérapie de la naïveté féminine ! : MARIE-PAULE FARINA nous présente le making-of de ses deux ouvrages indispensables sur Sade : SADE ET SES FEMMES et COMPRENDRE SADE.