Drame

« Et la voix, cette voix revenue de loin, douloureuse, d’une certaine puissance toutefois, se perdant dans la fiction de l’If : If ou l’amour en allé, que serait-ce ? » : 5e épisode du workshop POUR UN AUTRE CAHIER de DENIS FERDINANDE.

En vigilance extérieure

In Progress // Making-of // 2 janvier 2017

À l’occasion de la publication de son nouveau livre, EN VIGILANCE EXTÉRIEURE (Lanskine, 2016), EMMANUÈLE JAWAD nous en donne ici le making-of.

La disparition

« Destruction de la bande affectant l’intégrité de l’enregistrement tout comme le fil de l’écoute, il y aura part manquante, et peut-être cela tient-il lieu de drame » : 4e épisode du workshop POUR UN AUTRE CAHIER de DENIS FERDINANDE.

Dans la toile

« …quel musée le renferme, le dévoile, je veux dire l’original même, devient l’unique question, une recherche s’engage qui l’acheminera en temps et en heure vers l’Art Institute of Chicago… » : 3e épisode du workshop POUR UN AUTRE CAHIER de DENIS FERDINANDE.

Nighthawks

« Que s’y dit-il ? Qu’advient-il, mais de qui ou quoi ? Quelque chose advient-il seulement ? » : 2e épisode du workshop POUR UN AUTRE CAHIER de DENIS FERDINANDE.

Tout un décor

« Une confusion à voir poindre dans le il / je. Je me prendrais pour l’auteur. Je me prendrai pour l’auteur. Ce futur irrévocable » : 1er épisode du workshop POUR UN AUTRE CAHIER de DENIS FERDINANDE.

Entretien avec Marie-José Mondzain

MARIE-JOSÉ MONDZAIN revient sur l’origine de ses recherches sur l’image – ce qu’elle nomme plus précisément les « opérations imageantes » – et son besoin constant de ré-interroger les formes et les figures, pour défendre sans relâche la liberté du regard, la dignité des sujets et l’insoumission du jugement.

Denis Ferdinande

Denis Ferdinande // 1 février 2013

DENIS FERDINANDE est notre invité à l’occasion de la publication de deux livres : UNE PHRASE, JUSTE (L’Atelier de l’agneau, 2012).

Entretien avec Denis Ferdinande

DENIS FERDINANDE s’entretient avec C. HOCTAN & J.-N. ORENGO sur l’écriture – sa possibilité ou son impossibilité – et sa raison d’être tout simplement par et à travers l’écriture à laquelle il consacre son existence.

L’animal chaud

En revues // 7 novembre 2012

« Un animal chaud, une bête vivante venait de sortir de sa cage à reflet unique, je le voyais évoluer avec la stupeur lente et farouche que donne la liberté à peine reconquise… » : CÉCILE MAINARDI dans le cadre des correspondances de la revue VACARME.