Inédit : Edgar Berg, diptyque

Mathieu Larnaudie // 1 décembre 2011

« Ton corps, nous le savons bien, et la position et la situation et la présentation de ton corps, Ed, la disposition de ton corps à cet instant précis qui n’est pas celui de ta mort, ni même celui de la découverte et de l’interrogation nécessaire qui succèdent à celui de ta mort, Ed, mais qui est l’instant où la découverte de ton corps est entérinée, classée, devenue phénomène (…) ». Par MATHIEU LARNAUDIE

Entretien avec Mikaël Hirsch

MIKAËL HIRSCH s’entretient avec C. HOCTAN et J.-N. ORENGO sur ses romans et son blog OMICRoN, tout en abordant sa vision de l’écriture et de la littérature à travers le prisme de l’Histoire.

Entretien avec Paul-Henri Sauvage

PAUL-HENRI SAUVAGE s’entretient avec C. HOCTAN et J.-N. ORENGO sur son parcours, sa conception de la littérature et sur l’avenir de la création sous format numérique.

Vidéo : A Dreamed Life

Une réminiscence de PAUL-HENRI SAUVAGE sur le temps, l’espace et la vie, filmée par ISABELLE ROZENBAUM.

Bourlinguer avec Dante

Un extrait de la fiction COPYRIGHT DANTE de C. HOCTAN & J.-N. ORENGO publié dans le volume collectif LE CIEL VU DE LA TERRE (Inculte, 2011).

Entretien avec Antoine Dufeu

Antoine Dufeu // Conversations & Entretiens // 28 février 2011

ANTOINE DUFEU s’entretient avec C. HOCTAN et J.-N. ORENGO sur son parcours, ses ouvrages et sa conception de la littérature.

Saisissement du continu

Caroline Hoctan // Noli me legere // 20 février 2011

…ure par elle-même, l’écriture saisie par elle-même, le continu du saisissement de l’écriture saisie par elle-même, saisie par elle-même, elle-même, saisie dans le continu de l’écrit…

Entretien avec Cécile Guilbert

CÉCILE GUILBERT s’entretient C. HOCTAN et J.-N. ORENGO sur les écrivains et les artistes auxquels elle a consacré de remarquables essais ainsi que sur la littérature et l’édition contemporaines.

Lire la suite Commentaires fermés sur Entretien avec Cécile Guilbert

Inédit : Écrire, pourquoi ?

Cécile Guilbert // 1 septembre 2010

« Si j’imagine que le criminel se souvient de son premier meurtre, le chasseur de sa première prise et tout un chacun de la première fois où il a fait l’amour, je me souviens parfaitement de ce jour où je n’ai pas écrit comme d’habitude sous l’effet d’une contrainte extérieure – j’entends par-là celle de la correspondance familiale ou des besognes scolaires – mais pour moi seule, pour « rien » ai-je envie de dire, comme par jeu ». Par CÉCILE GUILBERT pour D-Fiction.

Mathias Énard

Mathias Enard // 1 juillet 2010

MATHIAS ÉNARD est notre invité à l’occasion de la publication de son nouveau roman, PARLE-LEUR DE BATAILLES, DE ROIS ET D’ÉLÉPHANTS (Actes Sud, 2010).