Pandemoniopolis

Plus que jamais, il avait l’impression d’appartenir à un autre univers. Sans doute, sans qu’il n’en eût conscience, avait-il franchi une porte ouverte sur un monde parallèle ? (Gabriel Jan)

Pendant le confinement planétaire du printemps 2020, j’ai passé mes journées à lire la presse française et internationale. Certaines informations et photographies m’ont paru tellement insensées qu’elles m’apparaissaient presque irréelles, voire fictionnelles.

Cette série appartient au projet État de Veille qui propose une traversée des différents plans de notre réalité.
Texte & Photographies © Isabelle Rozenbaum